Accueil » 2-LE MYSTERE DU COSMOS » Réflexions à creuser sur… l’UNIVERS, un chantier en cours…

Réflexions à creuser sur… l’UNIVERS, un chantier en cours…

Chers lecteurs…

Je reprend mes travaux sur la genèse, — en commençant d’abord par
une nouvelle anthologie de réflexions compilées et annotées par moi,
à partir des textes et des conférences de physiciens et d’astronomes éminents : Etienne Klein, Hubert Reeves, Trinh Thuan, Aimé Michel, etc
classés sommairement par thèmes.
C’est une base de réflexions et de questions à se poser :
aidez moi à la compléter et à la commenter !

Mon corps est fait 200 milliards de milliards de milliards de particules,
 qui existaient déjà dans le chaos initial de l’univers :
c’était des électrons, et des quarks, les unités fondamentales de la matière.…

Au début, il y a 13,7 milliards d’années, toutes ces particules de mon corps, Isolées et indépendantes, erraient en désordre dans un magma chaotique.Aujourd’hui, dans mon corps, elles sont intégrés dans un système extraordinairement complexe et superbement organisée.

Comment l’ordre a-t-il émergé du chaos ?

L’univers et l’HOMME ont une HISTOIRE, une histoire commune !
L’homme de science, aujourd’hui, s’est transformé en historien de la nature :
L’homme de science, en écrivant l’histoire de la matière qui s’organise, écrit sa propre histoire, son autobiographie. 

Tout ce qui existe – pierre, étoile, grenouille ou être humain – est fait de la même matière, des mêmes particules élémentaires. 
Seul diffère l’état d’organisation de ces particules les unes par rapport aux autres. 
Seul diffère le nombre d’échelons gravis dans la pyramide de la complexité. 

En 1900, la matière, …éternelle et immuable?

Carte du ciel 368224 (1).png

Les « savants ». des siècles passés étudiaient une réalité qui leur paraissait » éternelle et in-changeante : les lois des étoiles, les lois des atomes. 
Puis la GEOLOGIE leur a dit :
la terre a une histoire
la PALEONTOLOGIE leur a dit:
les espaces vivantes partagent une histoire; l’homme a une histoire
la COSMOLOGIE leur a dit :
les étoiles, les galaxies et l’univers lui-meme ont une histoire. La structure même du cosmos est en évolution. 

S1-Globe sur Paradis canadien2 copie

 

Au commencement, aucune forme, aucune structure…

les atomes n’ont pas toujours existé :
 ils apparaissent à un instant donné, grâce au jeu combiné des forces gravitationnelle, électromagnétique et nucléaire. 

 

Il y a quinze milliards d’années, l’univers n’était que chaos : température, densité, inorganisation extrêmes. Il n’hébergeait aucune structure, aucun système organisé
la matière s’est organisée à mesure que la température cosmique, en régression continuelle grâce à l’expansion universelle, laissait le champ libre aux diverses forces de la nature. 

les 3 forces entrent en scène successivement quand l’expansion de l’espace et son refroidissement vont le permettre

Chaque scientifique surveille une force de la Nature

L’astronomie nous parle de la formation des galaxies et des étoiles par l’action de la force de gravité sur la purée initiale. 
La physique essaie de comprendre comment, dans le centre incandescent des étoiles, les particules élémentaires entrent en fusion et engendrent les noyaux atomiques. 
La chimie reconstitue les étapes par lesquelles les noyaux et les électrons, éjectés des astres moribonds, s’associent dans l’espace interplanétaire en atomes, molécules et grains de poussière. 
A nouveau à l’œuvre, la gravité rassemble ces petits grains et donne naissance aux planètes solides. Ces événements encore mal expliqués sont l’objet de la planétologie. 
Certaines de ces planètes ont des atmosphères et des nappes liquides où la biochimie, avec le concours de la géologie, tente de comprendre la formation des premières cellules vivantes. 
A ce point, la biologie rejoint la paléontologie pour nous amener, par la voie arborescente des lignées animales, jusqu’aux organismes supérieurs et à l’apparition des hominiens

01k-CREA-AA-zzBETH-Bet01 Creation 290 (125 sur 183) copie.jpg

Hubert Reeves : un univers qui prend conscience de lui-même, et qui s’interroge sur son âge…

Nous sommes amenés ici à une vision du monde bien étonnante : 
un univers qui prend conscience de lui-même.
La biologie nous apprend que l’homme est le produit d’une longue évolution animale à partir de la cellule.
La biochimie rentrée plus vraisemblable rend très vraisemblable l’idée que la cellule est le fruit d’une chaîne de réactions chimiques À partir de quelques molécules simples.
L’astrophysique nous montre comment ces molécules se sont formés dans l’espace à partir de noyaux atomiquex engendrés dans les étoiles

Il a fallu une longue gestation de 13 7 milliards d’années 
pour engendrer un être capable de conscience,
et capable de demander son âge à l’univers !


L’ histoire de L’univers, c’est l’histoire de la matière qui s’organise.

Quand l’univers apparait, il y a 13,7 milliards d’années, c’est le désordre, le chaos complet. 
Il n’y a aucun organisme vivant, aucune molécule, aucun atome, aucun noyau.
Et d’autre part aucune planète, aucune étoile, aucune galaxie.
C’est une grande purée dans laquelle nagent ce que les physiciens appellent des particules élémentaires. 

On peut se le représenter comme des billes microscopiques, sans structure, sans architecture, sans pedigree.
Tout au long des ères, ces particules vont s’associer pour former des systèmes complexes.
Ces nouvelles unités vont elles-mêmes s’associer pour créer des systèmes plus évolués encore.
Or plus un système complexe, plus il est capable d’agir sur son entourage, et plus il est performant.

6-mois-650-grammes-30-centimetres_visuel_diapo-1 copieLe système le plus évolué à notre connaissance, c’est l’être humain.

Fayoum 4 copie.jpgQuand vous fermez les yeux et prenez conscience de votre corps, de votre propre existence,
quand vous ouvrez les yeux et observait l’univers,
vous êtes complices et la plus grande performance jamais réalisé l’univers n’avait jamais été regardé et compris comme aujourd’hui.

Nos corps sont constituées d’une centaines de milliards de milliards de milliards de particules élémentaires.
Il n’y a pas qu’en astronomie que l’on rencontre des nombres extravagants.

828a76de copie

Toutes ces particules sont impliqués dans une organisation d’une complexité époustouflante.
Pour pouvoir dire «je» il faut que des myriades de molécules d’oxygène, en provenance de l’atmosphère, soient pompées dans mes poumons, véhiculées par les globule rouges de mon sang jusque’ dans mon cerveau et, de là, distribuées à des milliards de neurones qui se chargent et se déchargent plusieurs fois  par seconde…

imageHR6m (151 sur 183) copie.jpg

Il faudrait des bibliothèques entières pour décrire ce que, aujourd’hui, nous savons des réactions chimiques essentielles à la vie.
Et nous avons à peine effleuré le sujet

Gravir les échelons de la complexité pour comprendre

Il y a quinze milliards d’années, chaos, aucune structure, aucun système organisé
Il y a quinze milliards d’années, l’univers n’était que chaos : température, densité, inorganisation extrêmes.
Il n’hébergeait aucune structure, aucun système organisé

les grands nuages diffus de matière qui hantent les espaces sidéraux sont dans un état voisin du chaos initial

les grands nuages diffus de matière qui hantent les espaces sidéraux sont dans un état voisin du chaos initial
Les étoiles, formées à partir de ces nébuleuses, se situent déjà un peu plus haut.
Elles sont beaucoup plus structurés que les atomes d’une étoile gazeuse, mais incomparablement moins que les atomes d’une patte de grenouille.

Le cerveau humain, avec ses milliards de neurones interconnectés,
constitue l’échantillon de matière le plus formidablement structuré de notre connaissance. 

Les rôles et les oeuvres de chaque créature sont à la mesure de leur complexité
les plus simples :
Les étoiles se contentent de briller, 
les bactéries se meuvent et se reproduisent, 
mais l’être humain accomplit la plus haute performance jamais réalisée dans l’univers :
prendre conscience de sa propre existence et de celle du monde extérieur.

La science émerge de cette activité du cerveau
pensant et questionnant
pour comprendre comment il en est arrivé là.

En certains îlots favorisés, la matière organisée se pose des questions…
en certains lieux privilégiés, en certains îlots favorisés par des conditions physiques appropriées, la matière a pu « céder » à ses pulsions organisatrices et accoucher des merveilles dont elle possède le secret. 

Avec les nébuleuses, les étoiles, les pierres et les grenouilles, avec tout ce qui existe,
nous sommes engagés dans cette vaste expérience d’organisation de la matière. 

Loin d’être étrangers à l’univers, nous nous insérons dans une aventure

Loin d’être étrangers à l’univers, nous nous insérons dans une aventure qui se poursuit sur des distances de milliards d’années-lumière.
Nous sommes les enfants d’un cosmos qui nous a donné naissance après une grossesse de quinze milliards d’année
les pierres et les étoiles sont nos sœurs.

5.0.2

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.