Voir d’où nous venons… nous dit où nous allons.

Je viens de trouver cette réflexion très profonde d’Aimé Michel, écrite en 1975, prophétique…

LE GRAND DESSEEIN :
Voir d’où nous venons nous dit où nous allons.
(Aimé Michel – Question Den° 7, 1975. Extraits)

382402_mlechnyj-put_galaktika_magellanovy_5316x3587_(www.GdeFon.ru) copie.jpg

L’avenir est un gouffre. C’est sur ce gouffre que je me penche.
Quel est-il?
Je dis premièrement que la question n’est pas vaine.
Car si par une voie quelconque nous arrivions
à nous faire une idée du futur, tout le sens du présent s’en trouverait changé.

Ce n’est pas rien de SAVOIR…
…pourquoi l’on aime, l’on souffre, l’on vieillit, l’on meurt.

Zippori- visage jeune fille N94 copie

 Le désenchantement matérialiste naît de son absence d’avenir.

Je dis ensuite que cette question n’est pas davantage chimérique, car la science cosmologique et l’ensemble des faits d’évolution que je viens d’évoquer donnent son vrai sens au mot de Valéry: « Nous entrons dans l’avenir à reculons ».
À reculons, certes, parce que notre regard ne porte que sur le passé et que nous ne pouvons connaître que lui directement.

Et je me désespère, je l’avoue, de n’avoir jamais su trou­ver une expression fulgurante à cette fulgurante révélation jetée à notre face par la science récente.
Parce que  voir d’où nous venons nous dit où nous allons.
Essayons de comprendre cela.

La genèse d’une étoile et de ses planêtes

La genèse d’une étoile de type solaire est une chose longue, complexe, pleine de rebondissements, et qui part de très loin.

Naissance d'une étoile 1 copie.jpg

À l’origine, je l’ai dit, tout n’est qu’hydrogène.
Or à mesure que les événements se succè­dent dans l’espace céleste, et cela dès le début, on voit ces événements évoluer dans un sens, toujours le même, celui qui aboutit, après des milliards d’années, à la formation de l’étoile, comme si elle était le but assigné à la machine cosmique.

Un but? Mot énorme! Mot encore naguère hérétique et maudit!

Et cependant les substances les plus abondantes dans une telle étoile de type solaire sont dans l’ordre l’hy­drogène, l’hélium, le carbone, l’azote et l’oxygène.

À l’exception près de l’hélium, qui joue un rôle particulier dans la combustion, l’étoile a donc déjà la formule générale des corps vivants.

Animaux Arts235 copieMoi aussi, je suis fait essentiellement d’hydrogène, de carbone, d’azote et d’oxygène.

Autre­ment dit, encore une fois, tout se passe comme si l’immense alchimie cosmique tendait, inexorablement, à faire apparaître les éléments de la vie.

Eh bien, il se trouve que c’est précisément à cet instant-là, quand le tableau chimique de la vie est obtenu dans l’étoile, que celle-ci se met à enfanter un système planétaire.

563512_kosmos_3d_art_2340x1124_(www.GdeFon.ru) copie.jpg

Les datations, notamment obtenues grâce à l’astronautique, montrent que la formation du système solaire avec ses planètes précède tout juste l’apparition de la vie sur Terre.

Comme je l’indiquais plus haut, la vie n’a pas attendu.
Elle est apparue aussitôt, avec la même patiente hâte que tous les événements qui l’avaient préparée.

Les planètes datent de quatre milliards d’années, les plus anciennes traces de vie de trois milliards huit cents millions d’années.

Stromatolites_in_Sharkbay (249 sur 332) copie

Et l’on sait qu’aussitôt appa­rue, la vie s’est mise à évoluer de plus en plus vite dans le sens de la complexité.

0bdb83b6 (1) copie.jpg

Quand on regarde dans la lunette, c’est bien le passé seulement que l’on voit.

 Quand donc, imitant Galilée, on regarde dans la lunette, c’est bien le passé seulement que l’on voit.
Mais un passé limité et obstinément orienté.

Si incompréhensible que cela soit, notre monde a commencé, puis a évolué vers la vie et la pensée comme un œuf en couveuse.

8fad8b45

C’est ainsi que les choses apparaissent à l’observation.
Cela ne découle d’aucun raisonnement, cela n’implique aucune hypothèse, aucun système. C’est ainsi, tout simplement.
C’est à cela qu’il faut adapter ses théories et ses croyances, si l’on tient à en avoir.
Toute idéologie qui suppose autre chose est dans l’erreur. Elle se heurte aux faits, elle les nie, elle est donc promise au sort des rêveries sans fonde­ment.

Cette analyse, ou plutôt cette description, nous montre en particulier que tout système centré sur l’homme est un leurre, une illusion de myope. Étant donné que l’évolution n’a pas cessé, qu’elle se poursuit ici, sur la Terre, sous le nom d’histoire, l’homme ne saurait être au cen­tre de rien.
L’homme n’est que le sommet provisoire d’une évolution locale,
celle de la Terre.
L
e propre de l’humain est de poin­ter vers le surhumain

Van der Weyden-Ressurection Beaune. - 195 copie.jpg

« L’Univers est une machine à fabriquer des dieux » (Bergson)

Arrivée au ciel-Ac.Bosch-Venise copie

L’aberration de notre temps, monstrueuse à la vérité parce qu’elle est inexcusable, c’est de ne pas voir que le propre de l’humain est de poin­ter vers le surhumain.
L’Univers est bien, comme l’avait dit Bergson, une machine à fabriquer des dieux: voilà pourquoi l’histoire s’accé­lère.

Elle a hâte de franchir l’homme, ce chaînon. Je crois que le vide dont nous souffrons présentement a une signification cosmique, uni­verselle.

TS nvx-à trier-325-nn 1 copie

L’angoisse qui pèse sur nous naît de notre inaptitude à n’être que des hommes.

L’homme est une légende.
Dans les pays où l’esprit n’est plus asservi aux seules tâches du salut corporel, il ne sait quoi inventer pour échapper à sa destinée surhumaine. C’était si simple d’être le roi des animaux
!

-18 000 -15 000 Grottes de Lascaux, Ensemble de la scene du puits copie.jpgTrop tard. Le souffle du big-bang continue de résonner dans l’immen­sité de l’espace-temps. Il nous pousse au-delà de nous-mêmes, vers l’inconcevable.
Mais de cet inconcevable, du moins, pouvons-nous dire quelque chose:
c’est le signe PLUS !

Notre futur…
…c’est davantage de conscience, davantage d’intelligence, davantage d’amour.Eugene_Carriere_Maternit_ (330 sur 332) copie

Notre futur, c’est davantage de conscience, davantage d’intelligence, davantage d’amour. Cela, c’est sûr.
Ou alors, c’est un passé de quinze milliards d’années qui se trouverait démenti.

 Quand on a une fois, une seule, pénétré au cœur de ces faits, tout paraît changé. Le présent prend un autre sens.
On ne cesse de découvrir en lui les promesses du futur.
La vie et la mort personnelles sont rétablies dans ce qu’elles sont réellement: des péripéties.

William Blake-Pity copie.jpg

J’ai écrit précédemment que l’angoisse du matérialisme naît de son absence d’avenir.
Et en effet, quel sens accorder à la vie fugitive de l’homme dans un monde éternel?

Quelle valeur?

le monde n’est pas éternel, il est un travail qui s’accomplit, qui s’ache­mine vers un but.

BigBang 35353 (1) copie

Nous ne pouvions espérer de la science nulle révélation plus bouleversante que celle-ci: le monde n’est pas éternel, il est un travail qui s’accomplit,
il est un travail en cours qui s’ache­mine vers un BUT.

Ce travail a commencé et s’est développé jusqu’à nous en laissant des traces que la science décrypte.

watermark (1) copie.jpg

Tout donne à pen­ser qu’ailleurs, dans l’environnement des étoiles plus anciennes que le Soleil, l’immense et mystérieux projet des choses est plus avancé qu’ici.
Nous ne sommes pas seuls.
La condition surhumaine où nous courons existe déjà ailleurs.
Notre aventure a une signification, elle s’inscrit dans un dessein.

C’est l’homme, dernier produit de cet enfantement,
qui a lui-même produit toutes les valeurs morales

bergrede (1)

Et nous savons que ce dessein est bon,
puisque c’est l’homme, dernier produit de cet enfantement,
qui a lui-même produit toutes les valeurs morales.

Elles étaient donc inscrites dans le Grand Dessein.
Elles sont un de ses buts.

Ciel nuit109a-DIEU-zESPA-03-GAMMA-749864_04 (2) copie.jpg

«Tu ne douterais pas de moi… sans l’ESPRIT que patiemment je t’ai créé.
C’est Moi, dit la Pensée antérieure à toutes choses,
c’est Moi qu’en doutant, tu attestes.
»

Sans commentaire!

Aimé Michel – dernier message 1975 

Vous êtes dans la peine et l’angoisse ? Priez chaque jour du mois avec la « petite Thérèse » !

Pour votre prière quotidienne,
si vous êtes dans la peine, dans la souffrance,dans le doute,dans l’angoisse,

voici 34 messages de la «petite Thérèse»

qui a connu tout cela.… Tenez-lui la main !


Thérèse-01 Tout ce que je désire, te faire aimer…

https://vimeo.com/400601915

Tu le sais mon Dieu ! Tout ce que je désire, c’est de te faire aimer… Jésus ! Fais que je sauve beaucoup d’âmes !


Thérèse-02 Mourante dans sa chambre d’hôpital

https://vimeo.com/400601814

une petite orpheline entrée au Carmel à 15 ans, morte à 24 ans dans l’anonymat après une agonie douloureuse « Je compte ne pas rester inactive au Ciel, mon désir est de travailler encore pour l’Eglise et pour les âmes. 


Thérèse-03 Sainte Thérèse, aimée du monde entier…

https://vimeo.com/400601355

l’aventure stupéfiante de cette petite carmélite devenue SAINTE PATRONNE DES MISSIONS – Parcourez l’extraordinaire émotion populaire que suscite dans tous les pays du monde le passage des reliques de Thérèse !


Thérèse-04 Notre prière devant tes reliques…

https://vimeo.com/400601261

Thérèse, mystérieusement présente !   il n’y a plus ici que de pauvres enfants perdus, qui te présentent ici leurs doutes et leurs peines, des vies gâchées, des solitudes amères…


Thérèse-05  Publier ces cahiers pour dire la douceur du Bon Dieu

https://vimeo.com/400601159

Vous avez raison de vouloir publier tout ce que j’ai dit dans ces cahiers…Je crois que ces pages feront beaucoup de bien. On connaitra mieux ensuite la douceur du bon Dieu. C’est la confiance, et rien que la confiance qui doit nous conduire à l’Amour… Jésus, je ne te demande que l’Amour…


Thérèse-06  Thérèse, apprend nous à prier !…

https://vimeo.com/400601079

Ne sachant pas quoi dire, je fais comme les enfants qui ne savent pas lire. Je dis simplement au bon Dieu ce que je veux lui dire, sans faire de belles phrases, et toujours… il me comprend ! Lorsque je lui dis mes peines et mes joies, comme s’il ne les connaissait pas…


Thérèse-07  Qu’elle est grande la puissance de la prière!

https://vimeo.com/400601007

Qu’elle est donc grande la puissance de la Prière !  On dirait une reine ayant à chaque instant libre accès auprès du roi et pouvant obtenir tout ce qu’elle demande. Oh! miséricorde infinie du Seigneur, qui veut bien écouter la prière de ses enfants ….


Thérèse-08  Comment une âme… aussi imparfaite que la mienne ?

https://vimeo.com/400600937

O mon Jésus, je t’aime ! Mais le pur amour est-il bien dans mon cœur? Comment une âme aussi imparfaite que la mienne peut-elle aspirer… à posséder, la plénitude de l’Amour ?


Thérèse-09  Inventer une petite voie… vers la Sainteté

https://vimeo.com/400600814

Tu le sais, Jésus, j’ai toujours désiré être une sainte, mais hélas !… Au lieu de me décourager, je me suis dit : le Bon Dieu ne saurait inspirer des désirs irréalisables , je puis donc malgré ma petitesse aspirer à la sainteté ; me grandir, c’est impossible, je dois me supporter telle que je suis avec toutes mes imperfections,  …reconnaissance et amour !


Thérèse-10  Ne pas se décourager de ses fautes, car les petits enfants tombent souvent…la voie de l’Amour

https://vimeo.com/400600734

Il ne faut pas pas se décourager de ses fautes, car les petits enfants tombent souvent, mais ils sont trop petits pour se faire beaucoup de mal…ô qu’elle est douce la Voie de l’Amour ! 


Thérèse-11  Mes péchés ? comme une goutte d’eau dans le brasier divin…

https://vimeo.com/400600650

 On pourrai croire que c’est parce que je n’ai pas péché que j’ai une confiance si grande dans le Bon Dieu. 

si j’avais commis tous les crimes possibles ?…, je sens que toute cette multitude d’offenses serait comme une goutte d’eau jetée dans un brasier ardent.  Je ne comprend pas les âmes qui ont peur d’un si tendre ami…


Thérèse-12 Ah ! Si toutes les âmes faibles et imparfaites… l’abandon et la reconnaissance…

https://vimeo.com/400600606

 Ah! si toutes les âmes, faibles et imparfaites, sentaient ce que sent la plus petite de toutes les âmes, pas une seule ne désespèrerait d’arriver au sommet de la montagne de l’Amour… …
…puisque Jésus ne demande pas de grandes actions mais seulement… l’Abandon… et la Reconnaissance. 


Thérèse-13  C’est la confiance… qui doit nous conduire à l’Amour…

https://vimeo.com/400600516

Jésus ! Je ne te demande que l’Amour ! L’Amour qui ne soit plus Moi, mais Toi…
CHANT « Et si parfois tu semble te cacher, C’est Toi qui vient m’aider à te chercher. »


Thérèse-14  CHANT  Mon seul Amour, c’est Toi, Seigneur !

https://vimeo.com/400600469

Ton cœur qui garde et qui rend l’innocence, ne saurait pas tromper ma CONFIANCE…Ma seule pais, mon seul bonheur, mon seul Amour, c’est Toi Seigneur. (Poèmes de Thérèse, mis en musique par le frère carme (ex rocker) Pierre Eliane.


Thérèse-15 CHANT  Vivre d’Amour, c’est bannir toute crainte….

https://vimeo.com/400600303

Quand Jésus a regardé une âme, aussitôt il lui donne sa divine ressemblance. Mais il faut que cette âme ne cesse de fixer sur Lui ses regards ! 
Bientôt, vous direz : l’AMOUR EST LE POIDS QUI M’ENTRAINE ! « Vivre d’amour !   De mes péchés, je ne vois nulle empreinte, en un instant, l’Amour a tout brûlé»  Je n’ai plus rien que ma seule richesse : Vivre d’Amour !»


Thérèse-16  CHANT  Ma vie n’est qu’un instant, éternité de Joie

https://vimeo.com/400600195

« Chaque instant c’est une éternité, une éternité de joie… «Ma vie n’est qu’un instant, une heure passagère, Ma vie n’est qu’un seul jour qui m’échappe et qui fuit. Tu le sais, ô mon Dieu! pour t’aimer sur la terre, Je n’ai rien qu’aujourd’hui … 

 O verge immaculée, c’est toi ma douce étoile, qui me donne Jésus et qui m’unit à lui…»


Thérèse-17  La perfection consiste à être… ce qu’il veut que nous soyons !

https://vimeo.com/400600136

Il n’appelle pas CEUX qui en sont dignes, mais ceux qu’il lui plait d’appeler ! La perfection consiste à faire Sa volonté, à être… ce qu’il veut que nous soyons ! 


Thérèse-18 Nous nous croyons parfois abandonnés, mais Jésus lui aussi, cherche des consolateurs…

https://vimeo.com/400600064

Nous nous croyons parfois abandonnés, mais Jésus lui aussi cherche des consolateurs, et ne peut pas en trouver…

Qui donc voudra servir Jésus pour lui-même, le consoler dans son agonie ?… Ce sera nous ! 


Thérèse-19  Ô Verbe divin, tu as voulu souffrir jusqu’à la folie…

https://vimeo.com/400781941

O Verbe divin ! Laisse moi te dire, Jésus, que ton amour va jusqu’à la folie… Tu mendies mon amour ! Tu veux mon coeur, Jésus, je te le donne ! Tout mes désirs, je te les abandonne… 


Thérèse-20 Il veut que nous ayons part, avec lui, au Salut des âmes…

https://vimeo.com/400599945

Il ne veut rien faire sans nous… Nous sommes si peu de choses, et pourtant Jésus veut que le Salut des âmes dépende de nos sacrifices, de notre amour… Il nous mendie des âmes !


Thérèse-21  Aimons Jésus à la folie ! Sauvons lui des âmes ! 

https://vimeo.com/400781993

Le Créateur de l’Univers attend la prière d’une pauvre petite âme pour sauver les âmes rachetées comme elle au prix de tout Son sang. Voyez comme dans mon ciel, il y a des places vides… c’est à vous de les remplir ! Demandez moi des ouvriers, et j’en enverrai… Je n’attend qu’une prière, un souffle de votre coeur…


Thérèse-22 CHANT de JEANNE D’ARC : Du Tout-Puissant, j’ai revêtu les armes…

https://vimeo.com/401241716

Petite Thérèse, tu ne doutes de rien. Tu voulais accompagner le Christ jusqu’au bout. Jésus t’a choisie pour combattre à ses côtés, dans une terrifiante bataille…  CHANT DE JEANNE D’ARC : Du Tout-Puissant j’ai revêtu les armes…De son amour, qui peut me séparer ? A ses côtés; m’élançant dans l’arène, je ne craindrai ni le fer ni le feu !… En chantant, JE MOURRAI sur le champ de bataille, les armes à la main…


Thérèse-23  Amoureuse et imprudente, tu voudrais mourir d’amour pour Jésus…

https://vimeo.com/400781873

Thérèse ! Petite soeur amoureuse et imprudente ! Tu es prête à le suivre dans les souffrances atroces de sa passion. Est-ce que tu sais que tu vas le suivre aussi dans SON ANGOISSE et son immense tristesse ? Apprends nous le vrai courage pour affronter les détresses de l’âme !


Thérèse-24 CHANT Que m’importe, Seigneur, si l’avenir est sombre…

https://vimeo.com/400781873

Que m’importe, Seigneur, si l’avenir est sombre?  Te prier pour demain, oh ! non, je ne le puis! . . . 

Conserve mon cœur pur, couvre-moi de ton ombre, Rien que pour aujourd’hui !
… mais je veux bien, mon Dieu, l’EPREUVE, LA SOUFFRANCE, … rien que pour aujourd’hui !

Seigneur, je veux Te voir, sans voile, sans nuages, mais encore exilée, loin de Toi, je languis…


Thérèse-25 Ne croyons pas pouvoir aimer sans souffrir, …souffrir beaucoup !…

https://vimeo.com/400781729

 -Ne croyons pas pouvoir aimer sans souffrir, sans souffrir beaucoup ! Souffrons avec amertume, sans courage !
Notre Seigneur est mort sur la croix, dans les angoisses…
Et voila pourtant la plus belle MORT D’AMOUR ! C’est la SEULE qu’on ait vue ! Jésus a souffert avec tristesse, et nous, nous voudrions souffrir généreusement ? grandement ? Quelle illusion !


Thérèse-26 AGONIE : Ne soyez pas triste de me voir malade ! …Dieu souffre de notre souffrance…

https://vimeo.com/400781683

Ne soyez pas tristes de me voir malade, mes petites mères, …car voyez comme le bon Dieu me rend heureuse. Je suis toujours gaie et contente. J’ai trouvé le secret de souffrir en paix, c’est de vouloir tout ce que Jésus veut…
 Dieu souffre de notre souffrance. Il nous l’envoie en détournant la tête… mais il sait que c’est l’unique moyen de nous préparer à le connaitre, comme il se connait,… à devenir des Dieux nous-même !


Thérèse-27 AGONIE : Je me demande comment je vais faire pour mourir…

https://vimeo.com/401156634

Je me demande comment je vais faire pour mourir… Je voudrais portant m’en tirer avec honneur ! Enfin ! Je crois que cela ne dépend pas de soi… Mes petites sœurs, priez pour les pauvres malades à la mort !


Thérèse-28 AGONIE : Priez pour les pauvres malades à la mort ! Si vous saviez ce qui se passe…

https://vimeo.com/400781599

Priez pour les pauvres malades à la mort ! … si vous saviez ce qui se passe !  … il faut être charitable pour n’importe lequel ! … Ah, si je n’avais pas la Foi, je ne pourrai jamais supporter tant de souffrance ! Je suis étonné qu’il n’y en ait pas davantage, parmi les athées, qui se donne la mort…   Si j’étouffe, le bon Dieu me donnera la force . Je l’aime. Il ne m’abandonnera jamais !


Thérèse-29 AGONIE : Si vous saviez quelles affreuses pensées m’obsèdent… Angoisse du NEANT…

https://vimeo.com/400781566

Si vous saviez quelles affreuses pensées m’obsèdent! Je ne crois pas à la vie éternelle; il me semble qu’après cette vie mortelle, il n’y a plus rien ! C’est le raisonnement des pires matérialistes qui s’impose à mon esprit… 

Je ne voudrais même pas vous dire à quel point la nuit est noire dans mon âme, afin de de crainte de vous faire partager mes tentations… »Si vous saviez  dans quelles ténèbres je suis plongée.  tout a disparu pour moi ! Il ne me reste plus… que l’Amour !» 


Thérèse-30 AGONIE : Le bon Dieu me donne du courage en proportion de mes souffrances… je ne pourrais en supporter davantage

https://vimeo.com/400781648

Le bon Dieu me donne du courage en proportion de mes souffrances… je sens que je ne pourrai en supporter davantage, mais je n’ai pas peur, car si elles augmentent, il augmentera mon courage en même temps… 


Thérèse-31  AGONIE:  L’air de la Terre me manque… c’est dans un trou noir que je suis, pour l’âme et pour le corps…

https://vimeo.com/400781515

Maman ! L’air de la Terre me manque ! Quand est-ce que le bon Dieu me donnera l’air du Ciel ?
Tenez voyez vous là-bas le trou noir où l’on ne distingue rien ? C’est dans un trou comme celui la que je suis pour l’âme et pour le corps. Ah, oui !  quelle ténèbres ! Mais j’y suis dans la paix… 


Thérèse-32 AGONIE :  Mais…je ne me repens pas de m’être livrée à l’amour ! 

https://vimeo.com/401156763

Maman ! L’air de la Terre me manque ! Quand est-ce que le bon Dieu me donnera l’air du Ciel ? 

Jamais je n’aurais cru qu’il était possible de tant souffrir ! jamais! Jamais!

Mais…je ne me repens pas de m’être livrée à l’amour ! Je l’aime … Mon Dieu ! Je vous aime !


Thérèse-33  CIEL: Je possède ce que j’ai espéré…Je ne meurs pas,  j’entre DANS LA VIE !

https://vimeo.com/400781459

 Je possède ce que j’ai espéré ! Je vois ce que j’ai cru Je suis unie à celui que j’ai aimé de toute ma puissance d’aimer. Je ne meurs pas ! J’entre dans la Vie ! « Je sens que ma mission va commencer, ma mission de faire aimer le bon Dieu comme je l’aime. Je veux passer mon ciel à faire du bien sur la terre… 

Je ne pourrai prendre aucun repos jusqu’à la fin du monde! Mais, lorsque l’ange aura dit: « Le temps n’est plus », alors je me reposerai. » 


Thérèse-34  MISSION: Donnez moi un levier !… des Saint pour soulever le monde…

https://vimeo.com/400781355

« Donnez‑moi un levier, un point d’appui, et je soulèverai le monde ».
Ce qu’Archimède n’a pu obtenir …, les saints l’ont obtenu dans toute sa plénitude. 

Le Tout‑Puissant leur a donné pour point d’appui : Lui‑même.  Pour levier: la prière, qui embrase tout d’un feu d’amour,…
et c’est ainsi qu’ils ont soulevé le monde, et que jusqu’à la fin du monde les saints à venir le soulèveront aussi.

Ma vie et mes amours… s’éloigner et se refroidir, comme l’univers ?

…ou accueillir, embrasser, et s’embraser, pour faire que la Création se continue ?

En lisant les réflexions cosmologiques distinguées des astronomes sur l’expansion de l’univers, il m’est venu, ce matin (à jeun ) cette interrogation banale mais néanmoins récurrente :

Tout s’éloigne de tout ! Tout se refroidit…

A chaque seconde, toutes les étoiles, toutes les galaxies de notre univers s’éloignent les unes des autres,
et l’univers se refroidit inexorablement…
Déjà, il n’est plus qu’à 3 degrés au dessus du zéro absolu !
C’est très froid…

Heureusement que, par-ci par là,
il y a des étoiles…
petit oasis d’amour dans un désert glacé…

Les étoiles, dont la gravité attire, accueille et retient les moindres particules gazeuses qui passent à leur portée,
des étoiles où les particules se caressent, se pressent
et s’embrassent follement jusqu’a s’embraser et s’unir,

des étoiles qui rayonnent et éclairent et réchauffent
en brulant follement et généreusement tout leur hydrogène…
et qui finissent par exploser en semant des atomes nouveaux dans l’univers…

Etoiles du ciel ! Oasis d’amour où tout devient possible,
où les lois mystérieuses de la physique quantique font naître des architectures savantes,
des atomes de plus en plus complexes,
de plus en plus savamment agencés,

Gérard de Nerval le disait :
« Un mystère d’Amour, dans le métal, repose ! »

Et nous qui sommes des poussières d’étoiles,

NOUS, amas d’atomes et de cellules vivantes, merveilleusement agencés par un plan mystérieux,

Nous, prodigieux assemblage de cent milliards de neurones,
nous, nouveau point culminant de la Vie, devenu consciente d’elle-même,


Ssommes-nous des étoiles brulantes…
ou sommes nous déjà des résidus d’étoiles, créations avortées qui sont en train de s’éteindre, de se refroidir
et de retourner en poussière dans le vaste univers glacé…

Tout s’éloigne de tout, et se refroidit…
En est-il de même pour notre cœur et notre âme ?

Tout s’éloigne de tout, et se refroidit…
Et chez nous ?
En est-il de même pour notre cœur et notre âme ?

Si nous ne faisons rien,
à chaque instant nous nous éloignons imperceptiblement de tout ce que nous aimons,
et nous laissons notre cœur et notre âme se refroidir et se congeler peu à peu…

Comme le chante Léo Ferré, dans « Solitude! » :
Alors, … on n’aime plus.
Et l’on se sent floué
par les années perdues…

Leo ? Est-ce que ce n’est pas une bonne définition de l’enfer ?

Ils sont venus avant nous…ils ont espéré, un moment, ils ont aimé…ils ont donné un sens à l’aventure mystérieuse du Cosmos. « L’univers est une machine à faire des Dieux. » (Henri Bergson)

Chaque jour, l’Univers nous interroge. A quoi allons nous servir aujourd’hui ?

Est-ce que nous laissons notre cœur et notre âme se congeler peu à peu, s’éloigner de tout, se perdre dans l’immense solitude du cosmos ?
Ou bien, sommes nous prêts à devenir une petite étoile de plus ?


L’univers s’étend, pour nous laisser la place…
Il attend que la petite étoile que nous sommes fasse son travail quotidien,
aimer, accueillir, embrasser, et s’embraser pour faire naître des atomes nouveaux,
et faire que la Création, mystérieusement, se continue avec nous, et par nous.

 Bernanos : PARDONNER À DIEU !

Art-scan10016 copie.jpg

II y a quelque part ailleurs, je ne sais où,
une maman qui cache pour la dernière fois
son visage au creux d’une petite poitrine qui ne battra plus,
une mère près de son enfant mort,
qui offre à Dieu le gémissement d’une résignation exténuée,

comme si la voix qui a jeté les soleils dans l’étendue,
ainsi qu’une main jette le grain,
la voix qui fait trembler les mondes,
venait de lui murmurer doucement à l’oreille:

“Pardonne‑moi !
Un jour, tu sauras, tu comprendras, 

tu me rendras grâce.
Mais maintenant, ce que j’attends de toi,
c’est ton pardon,
pardonne ! « 

Ceux‑là se trouvent au coeur du mystère,
au cœur de la création universelle,
et dans le secret même de Dieu.

GEORGES BERNANOS – LA LIBERTÉ, POUR QUOI FAIRE ?

Chaource - Sépulchre P33 copie.jpg

 

Philippe Claudel : Comment les siècles futurs jugeront-ils votre temps?

Mes lectures du jourBandeau lecture du jour
Je venais de me lever, d’écouter France Info, de m’indigner ( je ne sais plus de quoi),
de m’émouvoir (je ne sais plus de quoi non plus ), de ricaner de la sottise,
de me sentir BON, satisfait,
de me préoccuper des infimes problèmes de ma vie quotidienne,
…lorsque j’ai eu le malheur d’ouvrir distraitement un livre, et de recevoir cette gifle en pleine figure.
Merci aux poètes ( …on croirait de la prose de Rimbaud) qui, pour quelques instants, nous sortent de notre hébétude !
ET VOUS ? est-ce que, comme moi, vous vous sentez concernés par ces imprécations terribles ?


Jugement sur notre siècle copie.jpg


Comment les siècles futurs jugeront-ils votre temps?

Philippe Claudel
Préambule du roman : L’archipel du chien  (2018)
(c’est moi qui ait lourdement souligné en gras les phrases qui m’interpellent.
Claudel est plus discret, …et d’autant plus féroce )


Vous convoitez l’or et répandez la cendre.
Vous souillez la beauté, flétrissez l’innocence.
Partout vous laissez s’écouler de grands torrents de boue.
La haine est votre nourriture, l’indifférence votre boussole.

Vous êtes créa­tures du sommeil,
endormies toujours, même quand vous vous pensez éveillés.
Vous êtes les fruits d’une époque assoupie.

Vos émois sont éphémères,
papillons vite éclos, aussitôt calcinés par la lumière des jours.

Vos mains pétrissent votre vie dans une glaise aride et fade.

Vous êtes dévorés par votre solitude. Votre égoïsme vous engraisse.
Vous tournez le dos à vos frères et vous perdez votre âme.
Votre nature se fer­mente d’oubli.

Comment les siècles futurs jugeront-ils votre temps ?

Philippe Claudel 2018


Reprenez possession de votre temps !

Hypocrite lecteur
Ne vous inquiétez pas pour moi pas pour moi, ô chers (éventuels ) lecteurs !
Ce ne sontque les petits soucis du monde…
qui ont mis en panne ce blog, qui ne se renouvelle plus guère depuis quelques mois.

Heureusement, je reçois, ce matin, une salutaire admonestation de mon vieil ami, le Cardinal Newman ! Elle me concerne pleinement,
mais vous pourrez peut-être en tirer profit, vous aussi . 
Michel Minc


Abandonnez vos préoccupations, les jalousies, les soucis, les ambitions du monde, l’esclavage de l’habitude…

Commencez dès maintenant, votre résurrection ! Sortez du tombeau ! (…)
Abandonnez vos préoccupations !
…les jalousies, les soucis,
les ambitions du monde,
l’esclavage de l’habitude,
le tumulte des passions,
les fascinations de la chair,
l’esprit froid, terre à terre et calculateur,
la légèreté, l’égoïsme, la mollesse,
la vanité et les manies de grandeur.

Efforcez-vous désormais de faire ce qui vous paraît difficile,
mais qui ne devrait pas, ne doit pas être négligé :
veillez, priez et méditez…

Montrez que votre cœur, vos aspirations et toute votre vie
sont avec votre Dieu ! 
Réservez chaque jour un peu de temps pour aller à sa rencontre…

Je ne vous demande pas de quitter le monde,
ni d’abandonner vos devoirs,
mais de reprendre possession de votre temps

Je ne vous demande pas de quitter le monde,
ni d’abandonner vos devoirs sur cette terre,
mais de reprendre possession de votre temps.

Ne consacrez pas des heures entières aux loisirs ou à la vie en société,
alors que vous ne consacrez que quelques instants au Christ.

« Recherchez les réalités d’en-haut »

Ne priez pas uniquement quand vous êtes fatigués et au bord du sommeil ; Conduisez-vous selon les paroles des Saintes Écritures : « Recherchez les réalités d’en-haut ».
Montrez votre appartenance au Christ, car votre cœur « est ressuscité avec lui » et « votre vie est cachée en lui » (Col 3,1-3).

Bienheureux John Henry Newman (1801-1890), cardinal, théologien,
PPS, vol. 6, n°15 « Rising with Christ »

L’éternité… elle se fait aujourd’hui !

L'écho dans l'éternité de Bansky copie.jpg

Une belle méditation de l’artiste anonyme, représentant du « street art » anglais, philanthrope, contestataire, pacifiste…

Redisons avec Rainer Maria Rilke :

Nous sommes les abeilles de l’univers.
Nous butinons éperdument le miel du visible,…
… pour l’accumuler dans la grande ruche d’or de l’ Invisible !

RAINER MARIA RILKE 1910