Vous êtes dans la peine et l’angoisse ? Priez chaque jour du mois avec la « petite Thérèse » !

Pour votre prière quotidienne,
si vous êtes dans la peine, dans la souffrance,dans le doute,dans l’angoisse,

voici 34 messages de la «petite Thérèse»

qui a connu tout cela.… Tenez-lui la main !


Thérèse-01 Tout ce que je désire, te faire aimer…

https://vimeo.com/400601915

Tu le sais mon Dieu ! Tout ce que je désire, c’est de te faire aimer… Jésus ! Fais que je sauve beaucoup d’âmes !


Thérèse-02 Mourante dans sa chambre d’hôpital

https://vimeo.com/400601814

une petite orpheline entrée au Carmel à 15 ans, morte à 24 ans dans l’anonymat après une agonie douloureuse « Je compte ne pas rester inactive au Ciel, mon désir est de travailler encore pour l’Eglise et pour les âmes. 


Thérèse-03 Sainte Thérèse, aimée du monde entier…

https://vimeo.com/400601355

l’aventure stupéfiante de cette petite carmélite devenue SAINTE PATRONNE DES MISSIONS – Parcourez l’extraordinaire émotion populaire que suscite dans tous les pays du monde le passage des reliques de Thérèse !


Thérèse-04 Notre prière devant tes reliques…

https://vimeo.com/400601261

Thérèse, mystérieusement présente !   il n’y a plus ici que de pauvres enfants perdus, qui te présentent ici leurs doutes et leurs peines, des vies gâchées, des solitudes amères…


Thérèse-05  Publier ces cahiers pour dire la douceur du Bon Dieu

https://vimeo.com/400601159

Vous avez raison de vouloir publier tout ce que j’ai dit dans ces cahiers…Je crois que ces pages feront beaucoup de bien. On connaitra mieux ensuite la douceur du bon Dieu. C’est la confiance, et rien que la confiance qui doit nous conduire à l’Amour… Jésus, je ne te demande que l’Amour…


Thérèse-06  Thérèse, apprend nous à prier !…

https://vimeo.com/400601079

Ne sachant pas quoi dire, je fais comme les enfants qui ne savent pas lire. Je dis simplement au bon Dieu ce que je veux lui dire, sans faire de belles phrases, et toujours… il me comprend ! Lorsque je lui dis mes peines et mes joies, comme s’il ne les connaissait pas…


Thérèse-07  Qu’elle est grande la puissance de la prière!

https://vimeo.com/400601007

Qu’elle est donc grande la puissance de la Prière !  On dirait une reine ayant à chaque instant libre accès auprès du roi et pouvant obtenir tout ce qu’elle demande. Oh! miséricorde infinie du Seigneur, qui veut bien écouter la prière de ses enfants ….


Thérèse-08  Comment une âme… aussi imparfaite que la mienne ?

https://vimeo.com/400600937

O mon Jésus, je t’aime ! Mais le pur amour est-il bien dans mon cœur? Comment une âme aussi imparfaite que la mienne peut-elle aspirer… à posséder, la plénitude de l’Amour ?


Thérèse-09  Inventer une petite voie… vers la Sainteté

https://vimeo.com/400600814

Tu le sais, Jésus, j’ai toujours désiré être une sainte, mais hélas !… Au lieu de me décourager, je me suis dit : le Bon Dieu ne saurait inspirer des désirs irréalisables , je puis donc malgré ma petitesse aspirer à la sainteté ; me grandir, c’est impossible, je dois me supporter telle que je suis avec toutes mes imperfections,  …reconnaissance et amour !


Thérèse-10  Ne pas se décourager de ses fautes, car les petits enfants tombent souvent…la voie de l’Amour

https://vimeo.com/400600734

Il ne faut pas pas se décourager de ses fautes, car les petits enfants tombent souvent, mais ils sont trop petits pour se faire beaucoup de mal…ô qu’elle est douce la Voie de l’Amour ! 


Thérèse-11  Mes péchés ? comme une goutte d’eau dans le brasier divin…

https://vimeo.com/400600650

 On pourrai croire que c’est parce que je n’ai pas péché que j’ai une confiance si grande dans le Bon Dieu. 

si j’avais commis tous les crimes possibles ?…, je sens que toute cette multitude d’offenses serait comme une goutte d’eau jetée dans un brasier ardent.  Je ne comprend pas les âmes qui ont peur d’un si tendre ami…


Thérèse-12 Ah ! Si toutes les âmes faibles et imparfaites… l’abandon et la reconnaissance…

https://vimeo.com/400600606

 Ah! si toutes les âmes, faibles et imparfaites, sentaient ce que sent la plus petite de toutes les âmes, pas une seule ne désespèrerait d’arriver au sommet de la montagne de l’Amour… …
…puisque Jésus ne demande pas de grandes actions mais seulement… l’Abandon… et la Reconnaissance. 


Thérèse-13  C’est la confiance… qui doit nous conduire à l’Amour…

https://vimeo.com/400600516

Jésus ! Je ne te demande que l’Amour ! L’Amour qui ne soit plus Moi, mais Toi…
CHANT « Et si parfois tu semble te cacher, C’est Toi qui vient m’aider à te chercher. »


Thérèse-14  CHANT  Mon seul Amour, c’est Toi, Seigneur !

https://vimeo.com/400600469

Ton cœur qui garde et qui rend l’innocence, ne saurait pas tromper ma CONFIANCE…Ma seule pais, mon seul bonheur, mon seul Amour, c’est Toi Seigneur. (Poèmes de Thérèse, mis en musique par le frère carme (ex rocker) Pierre Eliane.


Thérèse-15 CHANT  Vivre d’Amour, c’est bannir toute crainte….

https://vimeo.com/400600303

Quand Jésus a regardé une âme, aussitôt il lui donne sa divine ressemblance. Mais il faut que cette âme ne cesse de fixer sur Lui ses regards ! 
Bientôt, vous direz : l’AMOUR EST LE POIDS QUI M’ENTRAINE ! « Vivre d’amour !   De mes péchés, je ne vois nulle empreinte, en un instant, l’Amour a tout brûlé»  Je n’ai plus rien que ma seule richesse : Vivre d’Amour !»


Thérèse-16  CHANT  Ma vie n’est qu’un instant, éternité de Joie

https://vimeo.com/400600195

« Chaque instant c’est une éternité, une éternité de joie… «Ma vie n’est qu’un instant, une heure passagère, Ma vie n’est qu’un seul jour qui m’échappe et qui fuit. Tu le sais, ô mon Dieu! pour t’aimer sur la terre, Je n’ai rien qu’aujourd’hui … 

 O verge immaculée, c’est toi ma douce étoile, qui me donne Jésus et qui m’unit à lui…»


Thérèse-17  La perfection consiste à être… ce qu’il veut que nous soyons !

https://vimeo.com/400600136

Il n’appelle pas CEUX qui en sont dignes, mais ceux qu’il lui plait d’appeler ! La perfection consiste à faire Sa volonté, à être… ce qu’il veut que nous soyons ! 


Thérèse-18 Nous nous croyons parfois abandonnés, mais Jésus lui aussi, cherche des consolateurs…

https://vimeo.com/400600064

Nous nous croyons parfois abandonnés, mais Jésus lui aussi cherche des consolateurs, et ne peut pas en trouver…

Qui donc voudra servir Jésus pour lui-même, le consoler dans son agonie ?… Ce sera nous ! 


Thérèse-19  Ô Verbe divin, tu as voulu souffrir jusqu’à la folie…

https://vimeo.com/400781941

O Verbe divin ! Laisse moi te dire, Jésus, que ton amour va jusqu’à la folie… Tu mendies mon amour ! Tu veux mon coeur, Jésus, je te le donne ! Tout mes désirs, je te les abandonne… 


Thérèse-20 Il veut que nous ayons part, avec lui, au Salut des âmes…

https://vimeo.com/400599945

Il ne veut rien faire sans nous… Nous sommes si peu de choses, et pourtant Jésus veut que le Salut des âmes dépende de nos sacrifices, de notre amour… Il nous mendie des âmes !


Thérèse-21  Aimons Jésus à la folie ! Sauvons lui des âmes ! 

https://vimeo.com/400781993

Le Créateur de l’Univers attend la prière d’une pauvre petite âme pour sauver les âmes rachetées comme elle au prix de tout Son sang. Voyez comme dans mon ciel, il y a des places vides… c’est à vous de les remplir ! Demandez moi des ouvriers, et j’en enverrai… Je n’attend qu’une prière, un souffle de votre coeur…


Thérèse-22 CHANT de JEANNE D’ARC : Du Tout-Puissant, j’ai revêtu les armes…

https://vimeo.com/401241716

Petite Thérèse, tu ne doutes de rien. Tu voulais accompagner le Christ jusqu’au bout. Jésus t’a choisie pour combattre à ses côtés, dans une terrifiante bataille…  CHANT DE JEANNE D’ARC : Du Tout-Puissant j’ai revêtu les armes…De son amour, qui peut me séparer ? A ses côtés; m’élançant dans l’arène, je ne craindrai ni le fer ni le feu !… En chantant, JE MOURRAI sur le champ de bataille, les armes à la main…


Thérèse-23  Amoureuse et imprudente, tu voudrais mourir d’amour pour Jésus…

https://vimeo.com/400781873

Thérèse ! Petite soeur amoureuse et imprudente ! Tu es prête à le suivre dans les souffrances atroces de sa passion. Est-ce que tu sais que tu vas le suivre aussi dans SON ANGOISSE et son immense tristesse ? Apprends nous le vrai courage pour affronter les détresses de l’âme !


Thérèse-24 CHANT Que m’importe, Seigneur, si l’avenir est sombre…

https://vimeo.com/400781873

Que m’importe, Seigneur, si l’avenir est sombre?  Te prier pour demain, oh ! non, je ne le puis! . . . 

Conserve mon cœur pur, couvre-moi de ton ombre, Rien que pour aujourd’hui !
… mais je veux bien, mon Dieu, l’EPREUVE, LA SOUFFRANCE, … rien que pour aujourd’hui !

Seigneur, je veux Te voir, sans voile, sans nuages, mais encore exilée, loin de Toi, je languis…


Thérèse-25 Ne croyons pas pouvoir aimer sans souffrir, …souffrir beaucoup !…

https://vimeo.com/400781729

 -Ne croyons pas pouvoir aimer sans souffrir, sans souffrir beaucoup ! Souffrons avec amertume, sans courage !
Notre Seigneur est mort sur la croix, dans les angoisses…
Et voila pourtant la plus belle MORT D’AMOUR ! C’est la SEULE qu’on ait vue ! Jésus a souffert avec tristesse, et nous, nous voudrions souffrir généreusement ? grandement ? Quelle illusion !


Thérèse-26 AGONIE : Ne soyez pas triste de me voir malade ! …Dieu souffre de notre souffrance…

https://vimeo.com/400781683

Ne soyez pas tristes de me voir malade, mes petites mères, …car voyez comme le bon Dieu me rend heureuse. Je suis toujours gaie et contente. J’ai trouvé le secret de souffrir en paix, c’est de vouloir tout ce que Jésus veut…
 Dieu souffre de notre souffrance. Il nous l’envoie en détournant la tête… mais il sait que c’est l’unique moyen de nous préparer à le connaitre, comme il se connait,… à devenir des Dieux nous-même !


Thérèse-27 AGONIE : Je me demande comment je vais faire pour mourir…

https://vimeo.com/401156634

Je me demande comment je vais faire pour mourir… Je voudrais portant m’en tirer avec honneur ! Enfin ! Je crois que cela ne dépend pas de soi… Mes petites sœurs, priez pour les pauvres malades à la mort !


Thérèse-28 AGONIE : Priez pour les pauvres malades à la mort ! Si vous saviez ce qui se passe…

https://vimeo.com/400781599

Priez pour les pauvres malades à la mort ! … si vous saviez ce qui se passe !  … il faut être charitable pour n’importe lequel ! … Ah, si je n’avais pas la Foi, je ne pourrai jamais supporter tant de souffrance ! Je suis étonné qu’il n’y en ait pas davantage, parmi les athées, qui se donne la mort…   Si j’étouffe, le bon Dieu me donnera la force . Je l’aime. Il ne m’abandonnera jamais !


Thérèse-29 AGONIE : Si vous saviez quelles affreuses pensées m’obsèdent… Angoisse du NEANT…

https://vimeo.com/400781566

Si vous saviez quelles affreuses pensées m’obsèdent! Je ne crois pas à la vie éternelle; il me semble qu’après cette vie mortelle, il n’y a plus rien ! C’est le raisonnement des pires matérialistes qui s’impose à mon esprit… 

Je ne voudrais même pas vous dire à quel point la nuit est noire dans mon âme, afin de de crainte de vous faire partager mes tentations… »Si vous saviez  dans quelles ténèbres je suis plongée.  tout a disparu pour moi ! Il ne me reste plus… que l’Amour !» 


Thérèse-30 AGONIE : Le bon Dieu me donne du courage en proportion de mes souffrances… je ne pourrais en supporter davantage

https://vimeo.com/400781648

Le bon Dieu me donne du courage en proportion de mes souffrances… je sens que je ne pourrai en supporter davantage, mais je n’ai pas peur, car si elles augmentent, il augmentera mon courage en même temps… 


Thérèse-31  AGONIE:  L’air de la Terre me manque… c’est dans un trou noir que je suis, pour l’âme et pour le corps…

https://vimeo.com/400781515

Maman ! L’air de la Terre me manque ! Quand est-ce que le bon Dieu me donnera l’air du Ciel ?
Tenez voyez vous là-bas le trou noir où l’on ne distingue rien ? C’est dans un trou comme celui la que je suis pour l’âme et pour le corps. Ah, oui !  quelle ténèbres ! Mais j’y suis dans la paix… 


Thérèse-32 AGONIE :  Mais…je ne me repens pas de m’être livrée à l’amour ! 

https://vimeo.com/401156763

Maman ! L’air de la Terre me manque ! Quand est-ce que le bon Dieu me donnera l’air du Ciel ? 

Jamais je n’aurais cru qu’il était possible de tant souffrir ! jamais! Jamais!

Mais…je ne me repens pas de m’être livrée à l’amour ! Je l’aime … Mon Dieu ! Je vous aime !


Thérèse-33  CIEL: Je possède ce que j’ai espéré…Je ne meurs pas,  j’entre DANS LA VIE !

https://vimeo.com/400781459

 Je possède ce que j’ai espéré ! Je vois ce que j’ai cru Je suis unie à celui que j’ai aimé de toute ma puissance d’aimer. Je ne meurs pas ! J’entre dans la Vie ! « Je sens que ma mission va commencer, ma mission de faire aimer le bon Dieu comme je l’aime. Je veux passer mon ciel à faire du bien sur la terre… 

Je ne pourrai prendre aucun repos jusqu’à la fin du monde! Mais, lorsque l’ange aura dit: « Le temps n’est plus », alors je me reposerai. » 


Thérèse-34  MISSION: Donnez moi un levier !… des Saint pour soulever le monde…

https://vimeo.com/400781355

« Donnez‑moi un levier, un point d’appui, et je soulèverai le monde ».
Ce qu’Archimède n’a pu obtenir …, les saints l’ont obtenu dans toute sa plénitude. 

Le Tout‑Puissant leur a donné pour point d’appui : Lui‑même.  Pour levier: la prière, qui embrase tout d’un feu d’amour,…
et c’est ainsi qu’ils ont soulevé le monde, et que jusqu’à la fin du monde les saints à venir le soulèveront aussi.

 Bernanos : PARDONNER À DIEU !

Art-scan10016 copie.jpg

II y a quelque part ailleurs, je ne sais où,
une maman qui cache pour la dernière fois
son visage au creux d’une petite poitrine qui ne battra plus,
une mère près de son enfant mort,
qui offre à Dieu le gémissement d’une résignation exténuée,

comme si la voix qui a jeté les soleils dans l’étendue,
ainsi qu’une main jette le grain,
la voix qui fait trembler les mondes,
venait de lui murmurer doucement à l’oreille:

“Pardonne‑moi !
Un jour, tu sauras, tu comprendras, 

tu me rendras grâce.
Mais maintenant, ce que j’attends de toi,
c’est ton pardon,
pardonne ! « 

Ceux‑là se trouvent au coeur du mystère,
au cœur de la création universelle,
et dans le secret même de Dieu.

GEORGES BERNANOS – LA LIBERTÉ, POUR QUOI FAIRE ?

Chaource - Sépulchre P33 copie.jpg

 

Philippe Claudel : Comment les siècles futurs jugeront-ils votre temps?

Mes lectures du jourBandeau lecture du jour
Je venais de me lever, d’écouter France Info, de m’indigner ( je ne sais plus de quoi),
de m’émouvoir (je ne sais plus de quoi non plus ), de ricaner de la sottise,
de me sentir BON, satisfait,
de me préoccuper des infimes problèmes de ma vie quotidienne,
…lorsque j’ai eu le malheur d’ouvrir distraitement un livre, et de recevoir cette gifle en pleine figure.
Merci aux poètes ( …on croirait de la prose de Rimbaud) qui, pour quelques instants, nous sortent de notre hébétude !
ET VOUS ? est-ce que, comme moi, vous vous sentez concernés par ces imprécations terribles ?


Jugement sur notre siècle copie.jpg


Comment les siècles futurs jugeront-ils votre temps?

Philippe Claudel
Préambule du roman : L’archipel du chien  (2018)
(c’est moi qui ait lourdement souligné en gras les phrases qui m’interpellent.
Claudel est plus discret, …et d’autant plus féroce )


Vous convoitez l’or et répandez la cendre.
Vous souillez la beauté, flétrissez l’innocence.
Partout vous laissez s’écouler de grands torrents de boue.
La haine est votre nourriture, l’indifférence votre boussole.

Vous êtes créa­tures du sommeil,
endormies toujours, même quand vous vous pensez éveillés.
Vous êtes les fruits d’une époque assoupie.

Vos émois sont éphémères,
papillons vite éclos, aussitôt calcinés par la lumière des jours.

Vos mains pétrissent votre vie dans une glaise aride et fade.

Vous êtes dévorés par votre solitude. Votre égoïsme vous engraisse.
Vous tournez le dos à vos frères et vous perdez votre âme.
Votre nature se fer­mente d’oubli.

Comment les siècles futurs jugeront-ils votre temps ?

Philippe Claudel 2018


Rainer Maria Rilke : La mort de la bien-aimée…

Arts 05-204_2 copie.jpg

RAINER MARIA RILKE


La mort de la bien-aimée

Il savait seulement de la mort
ce que tous savent :
Qu’elle nous prend et nous jette dans le silence.

Mais quand ce fut
ELLE,
non pas arrachée de lui, non !
Silencieusement effacée devant ses yeux,
Qui glissa vers les ombres inconnues,

Et qu’il sentit que, désormais, là-bas,
Ils avaient, comme une lune nouvelle,
son sourire de jeune fille,
et sa manière à elle d’être bienfaisante,

Les morts, alors, lui devinrent si familiers
qu’il se sentit, à travers elle,
tout proche parent de chacun d’eux.
Il laissa parler les autres,
Et ne les crut pas.

Et ce pays où elle allait,
lui, il le nomma :
le “bien-situé” le “toujours-doux”.
Et devant elle qui y marchait,
de la pointe du pied, il y aplanissait le chemin .

RAINER MARIA RILKE
TRADUCTION JEAN-MICHEL MAHENC 1994


Comme ce poème magnifique, caractéristique de la poétique et de la spiritualité de Rilke est difficile à comprendre et à traduire, je vous met ici le texte original en allemand, évidemment plus court et plus sibyllin, pour les « happy few » germanophones :


Der Tod der Geliebten

Er wußte nur vom Tod, was alle wissen :
Daß er uns nimmt in das Stumme stößt.
Als aber sie, nicht von ihm fortgerissen,
Nein, leis aus seinen Augen ausgelöst,
Hinüberglitt zu unbekannten Schatten,

Und als er fühlte, daß sie drüben nun
Wie ein Mond ihr Mädchenlächeln hatten
Und ihre Weise wohlzutun :
Da wurden ihm die Toten so bekannt,
Als wäre er durch sie mit einem jedern
Ganz nah verwandt ;

er ließ die andern reden
Und glaubte nicht und nannte jenes Land
Das gutgelegene, das immersüße — .
Und tastete es ab für ihre Füße

RAINER MARIA RILKE

 

Quare tristis es, anima mea ?

Autun--Tombeau de Lazare copie« Pourquoi es-tu triste, mon âme ? et pourquoi te fais-tu ainsi des tourments ? »

 

Est-ce parce qu’il fait gris, ce matin ?

« Quand le ciel, triste et bas, pèse comme un couvercle… » (Baudelaire)

https://itunes.apple.com/fr/album/schubert-sonates-pour-piano/id589349115

… pourquoi revient ainsi, du fond de ma mémoire, ces phrases latines, que je récitais, sans les comprendre, au pied de l’autel, quand je servais la messe ? ( il y a plus de soixante ans…)

Lire la suite

••• Ô toi qui ne sait rien de la souffrance humaine…

Ô toi qui ne sait rien de la souffrance humaine…
( Charles Péguy – Les adieux de Jeanne à la Meuse ) 

Rembrandt-Saskia maladeN33 (1)

Je ne voulais plus parler de la petite Saskia et de son angoisse… mais je trouve ce matin (dans ma boite aux lettres digitales) la lecture du jour : LE PSAUME 6…
Saskia, je rajoute ce dessin pathétique de ton amoureux Rembrandt, que j’avais oublié…
et qui illustre si bien

Pitié, Seigneur, je dépéris !
Seigneur, guéris-moi !
Car je tremble de tous mes os,
de toute mon âme, je tremble.

Combien de fois, depuis trente siècles, ce poème né à Jérusalem, sur la harpe du roi David,  est monté vers le ciel, …silencieux ? Lire la suite