Voir d’où nous venons… nous dit où nous allons.

Je viens de trouver cette réflexion très profonde d’Aimé Michel, écrite en 1975, prophétique…

LE GRAND DESSEEIN :
Voir d’où nous venons nous dit où nous allons.
(Aimé Michel – Question Den° 7, 1975. Extraits)

382402_mlechnyj-put_galaktika_magellanovy_5316x3587_(www.GdeFon.ru) copie.jpg

L’avenir est un gouffre. C’est sur ce gouffre que je me penche.
Quel est-il?
Je dis premièrement que la question n’est pas vaine.
Car si par une voie quelconque nous arrivions
à nous faire une idée du futur, tout le sens du présent s’en trouverait changé.

Ce n’est pas rien de SAVOIR…
…pourquoi l’on aime, l’on souffre, l’on vieillit, l’on meurt.

Zippori- visage jeune fille N94 copie

 Le désenchantement matérialiste naît de son absence d’avenir.

Je dis ensuite que cette question n’est pas davantage chimérique, car la science cosmologique et l’ensemble des faits d’évolution que je viens d’évoquer donnent son vrai sens au mot de Valéry: « Nous entrons dans l’avenir à reculons ».
À reculons, certes, parce que notre regard ne porte que sur le passé et que nous ne pouvons connaître que lui directement.

Et je me désespère, je l’avoue, de n’avoir jamais su trou­ver une expression fulgurante à cette fulgurante révélation jetée à notre face par la science récente.
Parce que  voir d’où nous venons nous dit où nous allons.
Essayons de comprendre cela.

La genèse d’une étoile et de ses planêtes

La genèse d’une étoile de type solaire est une chose longue, complexe, pleine de rebondissements, et qui part de très loin.

Naissance d'une étoile 1 copie.jpg

À l’origine, je l’ai dit, tout n’est qu’hydrogène.
Or à mesure que les événements se succè­dent dans l’espace céleste, et cela dès le début, on voit ces événements évoluer dans un sens, toujours le même, celui qui aboutit, après des milliards d’années, à la formation de l’étoile, comme si elle était le but assigné à la machine cosmique.

Un but? Mot énorme! Mot encore naguère hérétique et maudit!

Et cependant les substances les plus abondantes dans une telle étoile de type solaire sont dans l’ordre l’hy­drogène, l’hélium, le carbone, l’azote et l’oxygène.

À l’exception près de l’hélium, qui joue un rôle particulier dans la combustion, l’étoile a donc déjà la formule générale des corps vivants.

Animaux Arts235 copieMoi aussi, je suis fait essentiellement d’hydrogène, de carbone, d’azote et d’oxygène.

Autre­ment dit, encore une fois, tout se passe comme si l’immense alchimie cosmique tendait, inexorablement, à faire apparaître les éléments de la vie.

Eh bien, il se trouve que c’est précisément à cet instant-là, quand le tableau chimique de la vie est obtenu dans l’étoile, que celle-ci se met à enfanter un système planétaire.

563512_kosmos_3d_art_2340x1124_(www.GdeFon.ru) copie.jpg

Les datations, notamment obtenues grâce à l’astronautique, montrent que la formation du système solaire avec ses planètes précède tout juste l’apparition de la vie sur Terre.

Comme je l’indiquais plus haut, la vie n’a pas attendu.
Elle est apparue aussitôt, avec la même patiente hâte que tous les événements qui l’avaient préparée.

Les planètes datent de quatre milliards d’années, les plus anciennes traces de vie de trois milliards huit cents millions d’années.

Stromatolites_in_Sharkbay (249 sur 332) copie

Et l’on sait qu’aussitôt appa­rue, la vie s’est mise à évoluer de plus en plus vite dans le sens de la complexité.

0bdb83b6 (1) copie.jpg

Quand on regarde dans la lunette, c’est bien le passé seulement que l’on voit.

 Quand donc, imitant Galilée, on regarde dans la lunette, c’est bien le passé seulement que l’on voit.
Mais un passé limité et obstinément orienté.

Si incompréhensible que cela soit, notre monde a commencé, puis a évolué vers la vie et la pensée comme un œuf en couveuse.

8fad8b45

C’est ainsi que les choses apparaissent à l’observation.
Cela ne découle d’aucun raisonnement, cela n’implique aucune hypothèse, aucun système. C’est ainsi, tout simplement.
C’est à cela qu’il faut adapter ses théories et ses croyances, si l’on tient à en avoir.
Toute idéologie qui suppose autre chose est dans l’erreur. Elle se heurte aux faits, elle les nie, elle est donc promise au sort des rêveries sans fonde­ment.

Cette analyse, ou plutôt cette description, nous montre en particulier que tout système centré sur l’homme est un leurre, une illusion de myope. Étant donné que l’évolution n’a pas cessé, qu’elle se poursuit ici, sur la Terre, sous le nom d’histoire, l’homme ne saurait être au cen­tre de rien.
L’homme n’est que le sommet provisoire d’une évolution locale,
celle de la Terre.
L
e propre de l’humain est de poin­ter vers le surhumain

Van der Weyden-Ressurection Beaune. - 195 copie.jpg

« L’Univers est une machine à fabriquer des dieux » (Bergson)

Arrivée au ciel-Ac.Bosch-Venise copie

L’aberration de notre temps, monstrueuse à la vérité parce qu’elle est inexcusable, c’est de ne pas voir que le propre de l’humain est de poin­ter vers le surhumain.
L’Univers est bien, comme l’avait dit Bergson, une machine à fabriquer des dieux: voilà pourquoi l’histoire s’accé­lère.

Elle a hâte de franchir l’homme, ce chaînon. Je crois que le vide dont nous souffrons présentement a une signification cosmique, uni­verselle.

TS nvx-à trier-325-nn 1 copie

L’angoisse qui pèse sur nous naît de notre inaptitude à n’être que des hommes.

L’homme est une légende.
Dans les pays où l’esprit n’est plus asservi aux seules tâches du salut corporel, il ne sait quoi inventer pour échapper à sa destinée surhumaine. C’était si simple d’être le roi des animaux
!

-18 000 -15 000 Grottes de Lascaux, Ensemble de la scene du puits copie.jpgTrop tard. Le souffle du big-bang continue de résonner dans l’immen­sité de l’espace-temps. Il nous pousse au-delà de nous-mêmes, vers l’inconcevable.
Mais de cet inconcevable, du moins, pouvons-nous dire quelque chose:
c’est le signe PLUS !

Notre futur…
…c’est davantage de conscience, davantage d’intelligence, davantage d’amour.Eugene_Carriere_Maternit_ (330 sur 332) copie

Notre futur, c’est davantage de conscience, davantage d’intelligence, davantage d’amour. Cela, c’est sûr.
Ou alors, c’est un passé de quinze milliards d’années qui se trouverait démenti.

 Quand on a une fois, une seule, pénétré au cœur de ces faits, tout paraît changé. Le présent prend un autre sens.
On ne cesse de découvrir en lui les promesses du futur.
La vie et la mort personnelles sont rétablies dans ce qu’elles sont réellement: des péripéties.

William Blake-Pity copie.jpg

J’ai écrit précédemment que l’angoisse du matérialisme naît de son absence d’avenir.
Et en effet, quel sens accorder à la vie fugitive de l’homme dans un monde éternel?

Quelle valeur?

le monde n’est pas éternel, il est un travail qui s’accomplit, qui s’ache­mine vers un but.

BigBang 35353 (1) copie

Nous ne pouvions espérer de la science nulle révélation plus bouleversante que celle-ci: le monde n’est pas éternel, il est un travail qui s’accomplit,
il est un travail en cours qui s’ache­mine vers un BUT.

Ce travail a commencé et s’est développé jusqu’à nous en laissant des traces que la science décrypte.

watermark (1) copie.jpg

Tout donne à pen­ser qu’ailleurs, dans l’environnement des étoiles plus anciennes que le Soleil, l’immense et mystérieux projet des choses est plus avancé qu’ici.
Nous ne sommes pas seuls.
La condition surhumaine où nous courons existe déjà ailleurs.
Notre aventure a une signification, elle s’inscrit dans un dessein.

C’est l’homme, dernier produit de cet enfantement,
qui a lui-même produit toutes les valeurs morales

bergrede (1)

Et nous savons que ce dessein est bon,
puisque c’est l’homme, dernier produit de cet enfantement,
qui a lui-même produit toutes les valeurs morales.

Elles étaient donc inscrites dans le Grand Dessein.
Elles sont un de ses buts.

Ciel nuit109a-DIEU-zESPA-03-GAMMA-749864_04 (2) copie.jpg

«Tu ne douterais pas de moi… sans l’ESPRIT que patiemment je t’ai créé.
C’est Moi, dit la Pensée antérieure à toutes choses,
c’est Moi qu’en doutant, tu attestes.
»

Sans commentaire!

Aimé Michel – dernier message 1975 

 Bernanos : PARDONNER À DIEU !

Art-scan10016 copie.jpg

II y a quelque part ailleurs, je ne sais où,
une maman qui cache pour la dernière fois
son visage au creux d’une petite poitrine qui ne battra plus,
une mère près de son enfant mort,
qui offre à Dieu le gémissement d’une résignation exténuée,

comme si la voix qui a jeté les soleils dans l’étendue,
ainsi qu’une main jette le grain,
la voix qui fait trembler les mondes,
venait de lui murmurer doucement à l’oreille:

“Pardonne‑moi !
Un jour, tu sauras, tu comprendras, 

tu me rendras grâce.
Mais maintenant, ce que j’attends de toi,
c’est ton pardon,
pardonne ! « 

Ceux‑là se trouvent au coeur du mystère,
au cœur de la création universelle,
et dans le secret même de Dieu.

GEORGES BERNANOS – LA LIBERTÉ, POUR QUOI FAIRE ?

Chaource - Sépulchre P33 copie.jpg

 

••• Pour ceux qui, vieillissant, ont des insomnies ( inutiles)…

Rembrandt-prophète1.jpgComme le dit la Sagesse des Nations : « Si Jeunesse savait !… si vieillesse pouvait !… »
Vous avez pu constater bien des fois que les vieux, ( désœuvrés par la vie qui s’éloigne d’eux, et qui n’ont rien de prévu pour la journée… ) se réveillent spontanément à quatre ou six heures du matin…
Pendant ce temps,  les jeunes, qui ont tout à découvrir, toutes les folies à faire, toutes les grandes choses à accomplir… feignassent dans leur lit, jusqu’à plus d’heure. Quel gâchis !

Lire la suite

Etty Hillesum : les choses doivent s’éclaircir en toi…

Etty Hillesum-rechercher copie.jpg

18 août- Jouir du monde tel qu’il est

Voilà ta maladie : tu veux enfermer la vie dans tes formules personnelles. Tu veux que ton esprit embrasse tous les phénomènes de cette vie, au lieu de te laisser toi-même embrasser par la vie.
Mettre ta tête dans le ciel, passe encore, mais mettre le ciel dans ta tête, holà!
Tu veux toujours recréer le monde à ton idée, au lieu de jouir du monde tel qu’il est.

20 août L’heure présente 

Fais ce que ta main et ton esprit trouvent à faire, immerge-toi dans l’heure présente, ne rumine pas tes angoisses et tes soucis en anticipant sur les heures suivantes.
C’est pourquoi nous faisons le lit, nous portons les tasses à la cuisine, et après on verra bien.Autun 215874 (2889 sur 4111).jpg

 

 

 

23 août- La lumière vient de l’intérieur

Les choses doivent s’éclaircir en toi, tu ne dois pas, toi, te laisser engloutir par les choses.