Galilée, l’obsession de la mort, l’inaltérabilité parfaite … et la terre, jolie comme elle est, imparfaite…

Je trouve en triant dans mes notes, ces réflexions très originales de Galilée, sur la peur de la mort,…et sur la TERRE, notre terre, corruptible ( comme nous ) mais jolie comme elle est…
D’où viennent ces notes ? D’Etienne Klein ? de Claude Tresmontant ? d’un autre ?
Peu importe…elles peuvent susciter en nous des réflexions ou des contemplations très intéressantes. Voyez ce que j’en ai compris.
J’ai résumé…

Pour Platon, il y a un rapport entre l’ETERNITE, le VRAI, et le BEAU.
Il y a un rapport entre LE VRAI, qui est ETERNEL, et le BEAU.
Ce que nous pouvons comprendre nous renseigne sur LA NATURE DE L’ETERNITE.

Est parfait … CE QUI NE S’ABIME JAMAIS. Ce qui est éternel.
La figure parfaite est le CERCLE parce qu’elle est l’image de l’INFINI, de l’ETERNEL

Donc, les étoiles, tous les astres, qui sont ETERNELS, ont une trajectoire cyclique. Le système de Ptolémée, avec ses épicycles compliqués, est l’expression de cette préférence pour la perfection du Cercle.
( Il faudra attendre Kepler au 16ème siècle pour qu’on comprenne que les planètes du système solaire ne parcourent pas des cercles mais des éllipses.)

Donc, pour les Anciens, il y a deux mondes.
L’un parfait, éternel, beau et immuable. L’autre changeant, imparfait, méprisable.
Il y a donc LE MONDE PARFAIT, ETERNEL, DES SPHERES CELESTES,
des sphères de cristal pur, où se meuvent éternellement tous les astres, et le Soleil, et de la Lune,…
…et il y a NOTRE MONDE SUBLUNAIRE changeant, imparfait, qui n’est pas de cristal pur mais qui est terreux…

Galilée n’est pas d’accord ! La lune aussi est « terreuse »

Galilée n’est pas d’accord avec cette vision antique qui était celle de Platon, d’Aristote, de Ptolémée … et ainsi de tout le moyen-âge.
Avec sa nouvelle lunette astronomique, il a observé la surface de la Lune,
et il a constaté qu’elle était très imparfaite, pleine de cratères, de trous et de boutons… C’est une révélation : un changement de paradigme

« La lune est, comme notre terre, imparfaite.
Vous prétendiez qu’il y a deux mondes : notre monde terreux, le monde sublunaire, fait de 4 éléments corruptibles, …
…et le monde de la quintessence, inaltérable et parfait.
Moi, je vois bien que la lune est terreuse,…
donc il n’y a pas de monde sublunaire.


IL N’Y A QU’UN UNIVERS, et il est partout corruptible.
Donc , on a eu tort d’associer la perfection et l’incorruptibilité.

Ce goût pour l’inaltérabilité est la conséquence de notre hantise de la mort.
Ceux là qui exaltent si bien l’incorruptibilité et l’inaltérabilité,
je crois qu’ils en viennent à dire ces choses…
… à cause de leur grand désir de beaucoup survivre
et de la peur qu’ils ont de la mort. »

à cause de leur grand désir de beaucoup survivre et de la peur qu’ils ont de la mort. »
Pablo Picasso – son dernier autoportrait…

L’amour de notre terre, altérable et changeante… comme nous !

Donc on a eu tort d’associer perfection et incorruptibilité.
Et il est hors de doute que notre TERRE est bien plus parfaite,
étant comme elle est, altérable et changeante,…
que si elle était une masse de pierre,
ou même un beau DIAMANT IMPASSIBLE.
C’est cette terre, telle qu’elle est, que nous aimons.

Le temps qui passe ne nous fait pas plonger dans le Néant.

Ce que nous dit Galilée, si joliment, c’est qu’on s’est trompé en associant trop directement le temps qui passe et la mort.
Ne craignons pas le Néant !
Bergson nous l’a dit : le NEANT n’est pas pensable.
C’est une fausse idée qui se nie elle-même. Le Néant n’est pas pensable.
Et on ne peut penser la mort que si on la distingue du néant… c’est à dire si on l’imagine dans quelque chose QUI NE MEURT PAS.

De même, …
On ne peut penser l’origine de l’univers que si on imagine…qu’avant l’univers, il y avait… quelque chose ou quelqu’un… qui a pu créer l’univers.

Si on imagine qu’avant le Temps, il y avait quelque chose ou quelqu’un qui a pu inventer le Temps.
Et c’est cela la VRAIE PERFECTION à laquelle aspire notre cœur…

FIN

4 mots pour dire AIMER…

Sermon sur les 4 amours par le précheur Evangéliste hindou Ravi Zacharias
cliquez pour regarder la video !

https://vimeo.com/user103039900/review/455719702/04622cefad

L’amour (Ravi  Zacharias)
La chose la plus belle que nous cherchions en ce monde, vous et moi, c’ est l’amour.

(Army National Guard photo by Sgt. Katerine Forbes/120th PAD/JTF-GTMO Public Affairs)

Ma femme et moi sommes mariés depuis 47 ans – bientôt 48 en fait. Mais vous savez, jamais je n’oublierai le jour où nous nous sommes rencontrés. Elle avait 16 ans et moi 20. J’arrivais de l’Inde, elle venait du Canada. 
Je n’ai pas beaucoup écouté le sermon, ce jour-là. 
Je la regardais, pensant : “ c’est elle que je veux rencontrer ..” 
et, bizarrement, elle pensait la même chose.

Que je vous dise deux ou trois choses sur l’amour.
C’EST DU TRAVAIL ! 
C’EST DU TRAVAIL !

Cet anneau que vous passez à son doigt, c’est comme un tourniquet qui arrête votre circulation : lui dire oui, c’est en fait dire non à toutes les autres.

Vous, les jeunes, laissez-moi vous le dire : 
“l’amour libre” est une contradiction dans les termes.
L’amour n’a jamais cherché à être libre. 
C’est la nature de l’amour que de se lier.
C’est la nature de l’amour que de se lier.
Et la consommation physique est l’image la plus sacrée de la consommation spirituelle 
entre ces deux personnes qui se disent “oui”.

Les anciens Grecs définissaient quatre sortes d’amour :
Agapé, l’amour de Dieu
Storgé, l’amour parental, qui est de la protection
Philia, l’amour fraternel entre frères ou amis
Et Eros, qui est l’amour romantique.
Et les trois autres ont comme point de référence le premier.

Vous ne pouvez réellement définir l’amour qu’au moment où vous compris
l’Amour de Celui qui nous a créés, vous et moi.

Vous ne pouvez aimer sans donner 
et, en Son fils, Dieu nous a donné ce qu’Il avait de plus précieux. 
Jean, 3:16 : “Dieu a tant aimé le monde…”

Rembrandt – Gravure : Le Christ aux cent florins

On ne peut définir l’amour en dehors de Dieu, 
et c’est précisément là où notre culture pèche, : 
vous aimez votre voiture, votre maison, votre chien, la cuisine indienne, la cuisine chinoise, ..votre femme.

Nous n’avons plus de point de référence pour l’amour.
Nous n’avons plus de point de référence pour l’amour.
Et les trois dernières formes d’amour sont comme accrochées au porte-manteau du premier.

Et si vous vivez aujourd’hui avec le coeur brisé, avec un amour brisé, 
c’est probablement que quelqu’un n’avait pas accroché son amour 
au porte-manteau de l’Amour éternel de Dieu Lui-même.

Méditation pour le Samedi saint…

Je persiste ! Nouvelle édition de cette « méditation pour le Samedi saint  »

UNE MÉDITATION POUR LE SAMEDI SAINT?

Les réseaux sociaux ont des échos mystérieux… et surprenants !
On vient de me remercier, ce matin, pour avoir publié, il y longtemps…
cette méditation sur un texte poétique ( anonyme) du « livre des heures »
J’avais oublié…

Comme le disait la philosophe Simone Veil :

« la Grâce nous élève… parfois. Mais la Pesanteur ne nous lâche jamais ! »

Capture d’écran 2020-04-11 à 10.41.56.png

Si, en ce matin du Samedi saint, la pesanteur ( et la morosité…) vous lâche un peu…
si vous avez du temps pour méditer…
vous vous interrogerez avec moi sur quelques grands mystères théologiques que des mystiques ruminent et soupèsent depuis vingt siècles:

holbein-corpschristmort-n (1) copie.jpg

Tous les Hommes sont mortels

pourquoi ont-ils le sentiment, ( depuis Adam? …depuis qu’un australopithèque, ou un Sapiens…a commencé à regarder vers le Ciel, et à enterrer ses morts ? ) …

…que c’est une injustice? une réalité incomplète ? Une question scientifique non résolue?

Qu’est ce qui a changé depuis ce jour de l’an 30, sous l’empereur Tibère, 
quand les disciples apeurés d’une petite secte juive sont montés, au petit matin, 
vers un tombeau VIDE, 
où ne restait qu’un linceul taché de sang, et mystérieusement irradié ?
Qu’ont ils vu et cru? 
Pourquoi leur étonnement (et leur incrédulité) a changé le monde?

Est-ce que la CRÉATION DU MONDE était achevée ?

Tuba mirum -Holbein Cluny copie.jpg

Est-ce que l’UNIVERS CRÉÉ attend notre métamorphose pour découvrir sa finalité ultime? 
Est-ce que chaque mort… est une entrée dans la VRAIE VIE? … 

L’Ascension vers l’Empyrée, Jerome Bosch, Palais des Doges - Venise copie.jpg
Est-ce que chaque mort est… une nouvelle PIERRE VIVANTE dans une cathédrale d’amour qui se construit peu à peu?

Si vous avez du temps pour méditer toutes ces questions, 

Capture d’écran 2020-04-11 à 14.52.21.png

https://youtu.be/TmEhOdJ2Sik

lisez avec moi ce texte mystérieux et sublime, que j’avais essayé, maladroitement, de mettre en images*.

   JEAN MICHEL samedi saint 2020

*…pardon au petit Prince ( que nous sommes tous appelés à devenir! ) :
 « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’ESSENTIEL est invisible pour les yeux. »

 

 

Vous êtes dans la peine et l’angoisse ? Priez chaque jour du mois avec la « petite Thérèse » !

Pour votre prière quotidienne,
si vous êtes dans la peine, dans la souffrance,dans le doute,dans l’angoisse,

voici 34 messages de la «petite Thérèse»

qui a connu tout cela.… Tenez-lui la main !


Thérèse-01 Tout ce que je désire, te faire aimer…

https://vimeo.com/400601915

Tu le sais mon Dieu ! Tout ce que je désire, c’est de te faire aimer… Jésus ! Fais que je sauve beaucoup d’âmes !


Thérèse-02 Mourante dans sa chambre d’hôpital

https://vimeo.com/400601814

une petite orpheline entrée au Carmel à 15 ans, morte à 24 ans dans l’anonymat après une agonie douloureuse « Je compte ne pas rester inactive au Ciel, mon désir est de travailler encore pour l’Eglise et pour les âmes. 


Thérèse-03 Sainte Thérèse, aimée du monde entier…

https://vimeo.com/400601355

l’aventure stupéfiante de cette petite carmélite devenue SAINTE PATRONNE DES MISSIONS – Parcourez l’extraordinaire émotion populaire que suscite dans tous les pays du monde le passage des reliques de Thérèse !


Thérèse-04 Notre prière devant tes reliques…

https://vimeo.com/400601261

Thérèse, mystérieusement présente !   il n’y a plus ici que de pauvres enfants perdus, qui te présentent ici leurs doutes et leurs peines, des vies gâchées, des solitudes amères…


Thérèse-05  Publier ces cahiers pour dire la douceur du Bon Dieu

https://vimeo.com/400601159

Vous avez raison de vouloir publier tout ce que j’ai dit dans ces cahiers…Je crois que ces pages feront beaucoup de bien. On connaitra mieux ensuite la douceur du bon Dieu. C’est la confiance, et rien que la confiance qui doit nous conduire à l’Amour… Jésus, je ne te demande que l’Amour…


Thérèse-06  Thérèse, apprend nous à prier !…

https://vimeo.com/400601079

Ne sachant pas quoi dire, je fais comme les enfants qui ne savent pas lire. Je dis simplement au bon Dieu ce que je veux lui dire, sans faire de belles phrases, et toujours… il me comprend ! Lorsque je lui dis mes peines et mes joies, comme s’il ne les connaissait pas…


Thérèse-07  Qu’elle est grande la puissance de la prière!

https://vimeo.com/400601007

Qu’elle est donc grande la puissance de la Prière !  On dirait une reine ayant à chaque instant libre accès auprès du roi et pouvant obtenir tout ce qu’elle demande. Oh! miséricorde infinie du Seigneur, qui veut bien écouter la prière de ses enfants ….


Thérèse-08  Comment une âme… aussi imparfaite que la mienne ?

https://vimeo.com/400600937

O mon Jésus, je t’aime ! Mais le pur amour est-il bien dans mon cœur? Comment une âme aussi imparfaite que la mienne peut-elle aspirer… à posséder, la plénitude de l’Amour ?


Thérèse-09  Inventer une petite voie… vers la Sainteté

https://vimeo.com/400600814

Tu le sais, Jésus, j’ai toujours désiré être une sainte, mais hélas !… Au lieu de me décourager, je me suis dit : le Bon Dieu ne saurait inspirer des désirs irréalisables , je puis donc malgré ma petitesse aspirer à la sainteté ; me grandir, c’est impossible, je dois me supporter telle que je suis avec toutes mes imperfections,  …reconnaissance et amour !


Thérèse-10  Ne pas se décourager de ses fautes, car les petits enfants tombent souvent…la voie de l’Amour

https://vimeo.com/400600734

Il ne faut pas pas se décourager de ses fautes, car les petits enfants tombent souvent, mais ils sont trop petits pour se faire beaucoup de mal…ô qu’elle est douce la Voie de l’Amour ! 


Thérèse-11  Mes péchés ? comme une goutte d’eau dans le brasier divin…

https://vimeo.com/400600650

 On pourrai croire que c’est parce que je n’ai pas péché que j’ai une confiance si grande dans le Bon Dieu. 

si j’avais commis tous les crimes possibles ?…, je sens que toute cette multitude d’offenses serait comme une goutte d’eau jetée dans un brasier ardent.  Je ne comprend pas les âmes qui ont peur d’un si tendre ami…


Thérèse-12 Ah ! Si toutes les âmes faibles et imparfaites… l’abandon et la reconnaissance…

https://vimeo.com/400600606

 Ah! si toutes les âmes, faibles et imparfaites, sentaient ce que sent la plus petite de toutes les âmes, pas une seule ne désespèrerait d’arriver au sommet de la montagne de l’Amour… …
…puisque Jésus ne demande pas de grandes actions mais seulement… l’Abandon… et la Reconnaissance. 


Thérèse-13  C’est la confiance… qui doit nous conduire à l’Amour…

https://vimeo.com/400600516

Jésus ! Je ne te demande que l’Amour ! L’Amour qui ne soit plus Moi, mais Toi…
CHANT « Et si parfois tu semble te cacher, C’est Toi qui vient m’aider à te chercher. »


Thérèse-14  CHANT  Mon seul Amour, c’est Toi, Seigneur !

https://vimeo.com/400600469

Ton cœur qui garde et qui rend l’innocence, ne saurait pas tromper ma CONFIANCE…Ma seule pais, mon seul bonheur, mon seul Amour, c’est Toi Seigneur. (Poèmes de Thérèse, mis en musique par le frère carme (ex rocker) Pierre Eliane.


Thérèse-15 CHANT  Vivre d’Amour, c’est bannir toute crainte….

https://vimeo.com/400600303

Quand Jésus a regardé une âme, aussitôt il lui donne sa divine ressemblance. Mais il faut que cette âme ne cesse de fixer sur Lui ses regards ! 
Bientôt, vous direz : l’AMOUR EST LE POIDS QUI M’ENTRAINE ! « Vivre d’amour !   De mes péchés, je ne vois nulle empreinte, en un instant, l’Amour a tout brûlé»  Je n’ai plus rien que ma seule richesse : Vivre d’Amour !»


Thérèse-16  CHANT  Ma vie n’est qu’un instant, éternité de Joie

https://vimeo.com/400600195

« Chaque instant c’est une éternité, une éternité de joie… «Ma vie n’est qu’un instant, une heure passagère, Ma vie n’est qu’un seul jour qui m’échappe et qui fuit. Tu le sais, ô mon Dieu! pour t’aimer sur la terre, Je n’ai rien qu’aujourd’hui … 

 O verge immaculée, c’est toi ma douce étoile, qui me donne Jésus et qui m’unit à lui…»


Thérèse-17  La perfection consiste à être… ce qu’il veut que nous soyons !

https://vimeo.com/400600136

Il n’appelle pas CEUX qui en sont dignes, mais ceux qu’il lui plait d’appeler ! La perfection consiste à faire Sa volonté, à être… ce qu’il veut que nous soyons ! 


Thérèse-18 Nous nous croyons parfois abandonnés, mais Jésus lui aussi, cherche des consolateurs…

https://vimeo.com/400600064

Nous nous croyons parfois abandonnés, mais Jésus lui aussi cherche des consolateurs, et ne peut pas en trouver…

Qui donc voudra servir Jésus pour lui-même, le consoler dans son agonie ?… Ce sera nous ! 


Thérèse-19  Ô Verbe divin, tu as voulu souffrir jusqu’à la folie…

https://vimeo.com/400781941

O Verbe divin ! Laisse moi te dire, Jésus, que ton amour va jusqu’à la folie… Tu mendies mon amour ! Tu veux mon coeur, Jésus, je te le donne ! Tout mes désirs, je te les abandonne… 


Thérèse-20 Il veut que nous ayons part, avec lui, au Salut des âmes…

https://vimeo.com/400599945

Il ne veut rien faire sans nous… Nous sommes si peu de choses, et pourtant Jésus veut que le Salut des âmes dépende de nos sacrifices, de notre amour… Il nous mendie des âmes !


Thérèse-21  Aimons Jésus à la folie ! Sauvons lui des âmes ! 

https://vimeo.com/400781993

Le Créateur de l’Univers attend la prière d’une pauvre petite âme pour sauver les âmes rachetées comme elle au prix de tout Son sang. Voyez comme dans mon ciel, il y a des places vides… c’est à vous de les remplir ! Demandez moi des ouvriers, et j’en enverrai… Je n’attend qu’une prière, un souffle de votre coeur…


Thérèse-22 CHANT de JEANNE D’ARC : Du Tout-Puissant, j’ai revêtu les armes…

https://vimeo.com/401241716

Petite Thérèse, tu ne doutes de rien. Tu voulais accompagner le Christ jusqu’au bout. Jésus t’a choisie pour combattre à ses côtés, dans une terrifiante bataille…  CHANT DE JEANNE D’ARC : Du Tout-Puissant j’ai revêtu les armes…De son amour, qui peut me séparer ? A ses côtés; m’élançant dans l’arène, je ne craindrai ni le fer ni le feu !… En chantant, JE MOURRAI sur le champ de bataille, les armes à la main…


Thérèse-23  Amoureuse et imprudente, tu voudrais mourir d’amour pour Jésus…

https://vimeo.com/400781873

Thérèse ! Petite soeur amoureuse et imprudente ! Tu es prête à le suivre dans les souffrances atroces de sa passion. Est-ce que tu sais que tu vas le suivre aussi dans SON ANGOISSE et son immense tristesse ? Apprends nous le vrai courage pour affronter les détresses de l’âme !


Thérèse-24 CHANT Que m’importe, Seigneur, si l’avenir est sombre…

https://vimeo.com/400781873

Que m’importe, Seigneur, si l’avenir est sombre?  Te prier pour demain, oh ! non, je ne le puis! . . . 

Conserve mon cœur pur, couvre-moi de ton ombre, Rien que pour aujourd’hui !
… mais je veux bien, mon Dieu, l’EPREUVE, LA SOUFFRANCE, … rien que pour aujourd’hui !

Seigneur, je veux Te voir, sans voile, sans nuages, mais encore exilée, loin de Toi, je languis…


Thérèse-25 Ne croyons pas pouvoir aimer sans souffrir, …souffrir beaucoup !…

https://vimeo.com/400781729

 -Ne croyons pas pouvoir aimer sans souffrir, sans souffrir beaucoup ! Souffrons avec amertume, sans courage !
Notre Seigneur est mort sur la croix, dans les angoisses…
Et voila pourtant la plus belle MORT D’AMOUR ! C’est la SEULE qu’on ait vue ! Jésus a souffert avec tristesse, et nous, nous voudrions souffrir généreusement ? grandement ? Quelle illusion !


Thérèse-26 AGONIE : Ne soyez pas triste de me voir malade ! …Dieu souffre de notre souffrance…

https://vimeo.com/400781683

Ne soyez pas tristes de me voir malade, mes petites mères, …car voyez comme le bon Dieu me rend heureuse. Je suis toujours gaie et contente. J’ai trouvé le secret de souffrir en paix, c’est de vouloir tout ce que Jésus veut…
 Dieu souffre de notre souffrance. Il nous l’envoie en détournant la tête… mais il sait que c’est l’unique moyen de nous préparer à le connaitre, comme il se connait,… à devenir des Dieux nous-même !


Thérèse-27 AGONIE : Je me demande comment je vais faire pour mourir…

https://vimeo.com/401156634

Je me demande comment je vais faire pour mourir… Je voudrais portant m’en tirer avec honneur ! Enfin ! Je crois que cela ne dépend pas de soi… Mes petites sœurs, priez pour les pauvres malades à la mort !


Thérèse-28 AGONIE : Priez pour les pauvres malades à la mort ! Si vous saviez ce qui se passe…

https://vimeo.com/400781599

Priez pour les pauvres malades à la mort ! … si vous saviez ce qui se passe !  … il faut être charitable pour n’importe lequel ! … Ah, si je n’avais pas la Foi, je ne pourrai jamais supporter tant de souffrance ! Je suis étonné qu’il n’y en ait pas davantage, parmi les athées, qui se donne la mort…   Si j’étouffe, le bon Dieu me donnera la force . Je l’aime. Il ne m’abandonnera jamais !


Thérèse-29 AGONIE : Si vous saviez quelles affreuses pensées m’obsèdent… Angoisse du NEANT…

https://vimeo.com/400781566

Si vous saviez quelles affreuses pensées m’obsèdent! Je ne crois pas à la vie éternelle; il me semble qu’après cette vie mortelle, il n’y a plus rien ! C’est le raisonnement des pires matérialistes qui s’impose à mon esprit… 

Je ne voudrais même pas vous dire à quel point la nuit est noire dans mon âme, afin de de crainte de vous faire partager mes tentations… »Si vous saviez  dans quelles ténèbres je suis plongée.  tout a disparu pour moi ! Il ne me reste plus… que l’Amour !» 


Thérèse-30 AGONIE : Le bon Dieu me donne du courage en proportion de mes souffrances… je ne pourrais en supporter davantage

https://vimeo.com/400781648

Le bon Dieu me donne du courage en proportion de mes souffrances… je sens que je ne pourrai en supporter davantage, mais je n’ai pas peur, car si elles augmentent, il augmentera mon courage en même temps… 


Thérèse-31  AGONIE:  L’air de la Terre me manque… c’est dans un trou noir que je suis, pour l’âme et pour le corps…

https://vimeo.com/400781515

Maman ! L’air de la Terre me manque ! Quand est-ce que le bon Dieu me donnera l’air du Ciel ?
Tenez voyez vous là-bas le trou noir où l’on ne distingue rien ? C’est dans un trou comme celui la que je suis pour l’âme et pour le corps. Ah, oui !  quelle ténèbres ! Mais j’y suis dans la paix… 


Thérèse-32 AGONIE :  Mais…je ne me repens pas de m’être livrée à l’amour ! 

https://vimeo.com/401156763

Maman ! L’air de la Terre me manque ! Quand est-ce que le bon Dieu me donnera l’air du Ciel ? 

Jamais je n’aurais cru qu’il était possible de tant souffrir ! jamais! Jamais!

Mais…je ne me repens pas de m’être livrée à l’amour ! Je l’aime … Mon Dieu ! Je vous aime !


Thérèse-33  CIEL: Je possède ce que j’ai espéré…Je ne meurs pas,  j’entre DANS LA VIE !

https://vimeo.com/400781459

 Je possède ce que j’ai espéré ! Je vois ce que j’ai cru Je suis unie à celui que j’ai aimé de toute ma puissance d’aimer. Je ne meurs pas ! J’entre dans la Vie ! « Je sens que ma mission va commencer, ma mission de faire aimer le bon Dieu comme je l’aime. Je veux passer mon ciel à faire du bien sur la terre… 

Je ne pourrai prendre aucun repos jusqu’à la fin du monde! Mais, lorsque l’ange aura dit: « Le temps n’est plus », alors je me reposerai. » 


Thérèse-34  MISSION: Donnez moi un levier !… des Saint pour soulever le monde…

https://vimeo.com/400781355

« Donnez‑moi un levier, un point d’appui, et je soulèverai le monde ».
Ce qu’Archimède n’a pu obtenir …, les saints l’ont obtenu dans toute sa plénitude. 

Le Tout‑Puissant leur a donné pour point d’appui : Lui‑même.  Pour levier: la prière, qui embrase tout d’un feu d’amour,…
et c’est ainsi qu’ils ont soulevé le monde, et que jusqu’à la fin du monde les saints à venir le soulèveront aussi.

Saint Augustin : sur la mort de ceux qu’on aime…

Pierre Puget-Marseille 693-2 copieLettre de Saint Augustin pour les obsèques


« Ne pleure pas si tu m’aimes.

Si tu savais le don de Dieu et ce que c’est que le Ciel.
Si tu pouvais d’ici entendre le chant des Anges et me voir au milieu d’eux.
Si tu pouvais voir se dérouler sous tes yeux les horizons et les champs éternels, les nouveaux sentiers où je marche !
Si,
un instant, tu pouvais contempler comme moi
la Beauté devant laquelle toutes les beautés pâlissent.

Quoi, tu m’as vu, tu m’as aimé dans le pays des ombres
et tu ne pourrais ni me revoir, ni m’aimer 
dans le pays des immuables réalités ?

Crois-moi, quand la mort viendra briser tes liens
comme elle a brisé ceux qui m’enchaînaient
et, quand un jour que Dieu connaît et qu’il a fixé,

ton âme viendra dans ce ciel où l’a précédée la mienne,
ce jour-là tu me reverras, tu retrouveras mon affection épurée.

Crois-tu que, en entrant dans une vie plus heureuse,
infidèles aux souvenirs et aux vraies joies de mon autre vie,
je sois devenu moins aimant ?
Tu me reverras donc, transfiguré dans l’extase et le bonheur,
non plus attendant la mort,
mais avançant d’instant en instant avec toi 
dans les sentiers nouveaux de la Lumière et de la Vie.

Essuie tes larmes et ne pleure plus si tu m’aimes. »

Saint Augustin (354-430)

4486_d713fc1fa9330bd copie


 

 

Rilke : La mort est l’autre face de la vie…

 

jerome-Bosch Empyrée.jpg.jpg

Jérome Bosch – La montée des âmes vers le ciel. (Palais des Doges, Venise) Le peintre flamand, en 1502, fait ici une description extraordinaire de ce que tous les témoignages scientifiques modernes de survie appellent une NDE ( Near death experience ) L’impression d’apesanteur, et l’entrée dans une tunnel pour aller vers la Lumière…

Affirmer la vie, c’est aussi affirmer la mort.
Admettre l’une sans l’autre, c’est une limitation qui, finalement, nous exclut de tout l’infini.

La mort n’est que l’autre face de la vie, le côté de la vie qui n’est pas tournée vers nous, et que nous n’éclairons pas.

Nous nous réalisons simultanément dans l’un et l’autre monde,
notre existence s’y nourrit inépuisablement…
…car il n’y a ni un en-deçà, ni un au-delà, mais la GRANDE UNITE dans laquelle les êtres qui nous surpassent, les anges, sont chez eux.

Nous , les hommes d’ici et d’aujourd’hui, nous ne sommes pas un seul instant satisfaits dans le monde du Temps, ni fixés en lui.
Nous débordons sans cesse vers notre origine, vers les hommes de jadis, et vers ceux qui semblent venir après nous.
C’est dans ce monde ouvert, qui est le plus grand, que TOUS existent.

La nature, les choses qui nous entourent et qui nous servent sont provisoires et caduques, comme nous,
mais elles sont, aussi longtemps que nous sommes ici-bas, …
notre possession et notre amitié.

Pour nous, il s’agit donc, non pas de noircir et de rabaisser tout ce qui est d’ici-bas, mais précisément à cause de leur caractère provisoire, qui est aussi le notre, de saisir ces phénomènes et ces choses avec la compréhension la plus intime, et de les transformer.

Nous sommes les abeilles de l’univers.
Nous butinons éperdument le miel du visible
pour l’accumuler dans la grande ruche d’or de l’ Invisible !

                           RAINER MARIA RILKE 1910

 

 

Rainer Maria Rilke : La mort de la bien-aimée…

Arts 05-204_2 copie.jpg

RAINER MARIA RILKE


La mort de la bien-aimée

Il savait seulement de la mort
ce que tous savent :
Qu’elle nous prend et nous jette dans le silence.

Mais quand ce fut
ELLE,
non pas arrachée de lui, non !
Silencieusement effacée devant ses yeux,
Qui glissa vers les ombres inconnues,

Et qu’il sentit que, désormais, là-bas,
Ils avaient, comme une lune nouvelle,
son sourire de jeune fille,
et sa manière à elle d’être bienfaisante,

Les morts, alors, lui devinrent si familiers
qu’il se sentit, à travers elle,
tout proche parent de chacun d’eux.
Il laissa parler les autres,
Et ne les crut pas.

Et ce pays où elle allait,
lui, il le nomma :
le “bien-situé” le “toujours-doux”.
Et devant elle qui y marchait,
de la pointe du pied, il y aplanissait le chemin .

RAINER MARIA RILKE
TRADUCTION JEAN-MICHEL MAHENC 1994


Comme ce poème magnifique, caractéristique de la poétique et de la spiritualité de Rilke est difficile à comprendre et à traduire, je vous met ici le texte original en allemand, évidemment plus court et plus sibyllin, pour les « happy few » germanophones :


Der Tod der Geliebten

Er wußte nur vom Tod, was alle wissen :
Daß er uns nimmt in das Stumme stößt.
Als aber sie, nicht von ihm fortgerissen,
Nein, leis aus seinen Augen ausgelöst,
Hinüberglitt zu unbekannten Schatten,

Und als er fühlte, daß sie drüben nun
Wie ein Mond ihr Mädchenlächeln hatten
Und ihre Weise wohlzutun :
Da wurden ihm die Toten so bekannt,
Als wäre er durch sie mit einem jedern
Ganz nah verwandt ;

er ließ die andern reden
Und glaubte nicht und nannte jenes Land
Das gutgelegene, das immersüße — .
Und tastete es ab für ihre Füße

RAINER MARIA RILKE

 

Un « Evangile selon Rembrandt » : suis-je le « jeune homme riche » ? ai-je ma place parmi « les suffisants » ?

Cent florins-Louvre 1200px.jpg

Je relis quelques pages lumineuses de Paul Baudiquey. ( Un Evangile selon Rembrandt)
Un livre entier de méditations
sur cette petite gravure de 40×30 cm,
où Rembrandt a mis toute sa virtuosité minutieuse de graveur « aquafortiste »
et toute sa douloureuse compréhension de la vie et de la miséricorde de Dieu.

Capture d’écran 2017-08-07 à 19.43.20 copie.jpg Lire la suite